Ballade à l’Estaque

3h
Difficulté :
+ Détails de l'itinéraire
Ballade à l’Estaque

Située au Nord de Marseille dans le 16ème arrondissement, l’Estaque est un charmant village provençal blotti au pied de la Nerthe et qui connut son heure de gloire au XIXème et XXème siècles notamment grâce à ses activités industrielles et à la pêche, qui y sont toutes deux révolues aujourd’hui. Avec son port de plaisance et ses anciennes barques de pêcheurs, ses petites maisons colorées aux toits de tuiles juxtaposées aux belles bastides anciennes et aux villas luxueuses, le Viaduc des Riaux et la colline qui le surplombe, l’Estaque possède un paysage atypique qui inspira de nombreux peintres comme Braque et Cézanne, artistes comme Zola et cinéastes comme Robert Guédiguian…

Notre ballade débute au port de l’Estaque, situé à l’extrémité nord des bassins du port de Marseille. Ce petit port de plaisance et de loisirs nautiques était autrefois un port de pêche, principalement à la sardine, qui arrêta son activité dans les années 50 avec l’industrialisation de la pêche et la disparition des sardines de la baie.

Crédit photo : Port de l'Estaque - Georges Braque - 1906, Usines à l'Estaque - Paul Cézanne - 1865

Nous poursuivons via Le Chemin des Peintres, circuit balisé qui retrace les grandes heures des peintres venus à l’Estaque. Prenez la rue Emile Doria jusqu’à la place François Malleterre où se trouve une église et où le peintre Paul Cézanne louait une petite maison. Continuez rue Jumelles puis montez la Traverse Mistral jusqu’au Chemin de la Nerthe. Prenez à gauche sur ce chemin et continuez jusqu’au n°85 : ici se trouve le Château Fallet, ancien Grand Hôtel de la Falaise qui inspira Emile Zola pour sa nouvelle « Naïs Micoulin » et qui fut immortalisé par des peintres tels que Georges Braque, Albert Marquet ou Raoul Dufy. Vous pouvez admirer le mur d’enceinte de cette bastide, témoin historique du rayonnement de l’Estaque.

Au pied des montagnes, au fond, Marseille étage ses maisons sur des collines basses ; quand l’air est limpide, on aperçoit, de L’Estaque, la jetée grise de la Joliette, avec les fines mâtures des vaisseaux, dans le port ; puis, derrière, des façades se montrent au milieu de massifs d’arbres, la chapelle de Notre-Dame-de-la-Garde blanchit sur une hauteur, en plein ciel. Et la côte part de Marseille, s’arrondit, se creuse en larges échancrures avant d’arriver à L’Estaque, bordée d’usines qui lâchent, par moments, de hauts panaches de fumée. Lorsque le soleil tombe d’aplomb, la mer, presque noire, est comme endormie entre les deux promontoires de rochers, dont la blancheur se chauffe de jaune et de brun. Les pins tachent de vert sombre les terres rougeâtres. C’est un vaste tableau, un coin entrevu de l’Orient, s’enlevant dans la vibration aveuglante du jour.

Emile Zola

Crédit photo : Terrasse à l'Estaque - Georges Braque - 1908, Terrasse à l'Estaque - Albert Marquet - 1916

Si vous continuez le Chemin de la Nerthe, jolie route boisée parsemée de pierres blanches, pendant au moins une heure, vous arriverez à la Chapelle de la Nerthe, ancien lieu de pèlerinage qui offre de beaux points de vue sur le littoral et la rade de Marseille. Celle-ci était appelée au XIème siècle « Notre-Dame de la Galline » (poule en provençal) et est symbolisée par une statue de la Vierge à l’Enfant tenant curieusement une poule sur les genoux.

Notre ballade se poursuit pourtant tout droit, suivant toujours le Chemin des Peintres, jusqu’au boulevard de la Falaise. L’architecture est révélatrice des évolutions sociales et des cohabitations étonnantes de ce quartier. Aux bastides anciennes des riches familles s’alignent les villas luxueuses et les petites maisons modestes reflétant le côté populaire de l’Estaque. Cet urbanisme chaotique a inspiré des peintres du cubisme. Par la suite, prenez la montée Antoine Castejon jusqu’au Viaduc des Riaux et observez la colline où le quartier ne s’est jamais beaucoup développé. Le viaduc et la colline sont les motifs majeurs qui ont inspiré les peintres et donné lieux à des peintures célèbres. Si vous suivez la petite rivière Riaux, vous vous retrouverez sur les collines du Vallon des Riaux où Cézanne a peint ce qu’il pensait être la maison de Pierre Puget. Dans ces collines on élève encore 300 chèvres du Rove dont le lait sert à la fabrication du fromage de brousse.

Crédit photo : Daniel, Viaduc à l'Estaque - Georges Braque - 1908, Viaduc à l'Estaque - Paul Cézanne - 1882

Après avoir bien entendu pris une photo, redescendez jusqu’au Jardin Sylvain Bettini, un square où se trouve une sculpture peinte avec des d’oiseaux bleus inspirés de Braque. Refaites quelques pas en direction du Port de l’Estaque, en passant devant le stade Vernazza, jusqu’au « 126 plages de l’Estaque » où se trouve la Palestine, villa de style oriental inscrite au titre des monuments historiques et qui fait partie de l’inventaire des « folies », riches maisons fantasques du littoral marseillais. Un peu plus haut se trouve la Villa Mistral, ancienne « Villa Saint-Pierre » qui était mitoyenne d’un grand Parc ombragé et du grand hôtel-restaurant Mistral où séjourna Georges Braque. Bien que cet hôtel ait aujourd’hui disparu, la villa et le jardin ont été restaurés à la mode du XIXème siècle et sont aujourd’hui des lieux culturels. Un peu plus loin, vous pouvez vous rendre par curiosité à la rue de la Lucrèce: elle est si étroite que deux hommes ne peuvent s’y croiser.

Crédit photo : Vue depuis l'hôtel Mistral - Georges Braques - 1907

Avant de poursuivre cette ballade pourquoi ne pas faire une pause gourmande à l’un des nombreux kiosques à panisses et chichis Fregi situés le long du front de mer ? Les panisses sont des beignets à la farine de pois chiche et à l’huile d’olive généralement servis à l’apéritif et qui font fureur à Marseille. En version sucrée, ce sont les chichis Fregi, petits beignets en forme de boudins cannelés, fabriqués avec de la farine de blé et des œufs, puis roulés dans le sucre. Car vous ne pouvez résolument pas partir sans avoir goûté ces spécialités !

Pour finir cette ballade, prenez vers l’Ouest vers les plages de Corbières. L’ancienne plage de l’Estaque ayant été transformée en port de plaisance, trois plages ont été aménagées sur la route du Rove pour la baignade. À proximité de ce lieu charmant qui convient très bien aux enfants, se trouve la base nautique de Corbières qui accueille les amateurs de voile et le Jardin de Corbières. Et pour ceux qui préfèrent se cultiver, rendez-vous un peu plus loin sur la route du Rove à la fondation Monticelli, un musée consacré au peintre Adolphe Monticelli. Ce fortin est un ancien bâtiment réhabilité qui permettait au XIXème siècle à la Marine de surveiller les entrées et les sorties des bateaux.

A faire

  • Goûter aux panisses et chichis frégi !
  • Flâner dans les ruelles.
  • Une randonnée d'une heure jusqu'à la chapelle de la Nerthe.
  • Baignade aux plages de Corbières.

Les lieux par lesquels vous allez passer

L’Estaque


Adresse lieu : L'Estaque
13016 Marseille

Port de l’Estaque


Situé à l'extrémité Nord de Marseille, juste avant le port de plaisance de Corbières et le Quai de la Lave (cale de mise à l'eau en libre accès), le Port de l'Estaque est le troisième port de plaisance de Marseille et aussi un port de pêche. Célèbre pour ses joutes nautiques et point de départ du cercle d'aviron de Marseille, le port a été immortalisé par les films de Guediguian ...
Adresse lieu : 98 Plage de l'Estaque
13016 Marseille

Cercle d’Aviron de Marseille (C.A.M)


Adresse lieu :

Château Fallet


Située en haut du village de l’Estaque, le Château Fallet est le témoin historique du rayonnement de ce quartier. Cette belle bastide constituait au 17ème siècle le manoir des seigneurs de Château-Follet puis connu des vocations diverses jusqu’à devenir au 20èùe siècle le Grand Hôtel de la Falaise. La bastide hébergea une clientèle de luxe dont de nombreux artistes qu’elle inspira : Emile Zola, Friesz, Marquet, Braque ou Dufy. C'est aujourd'hui une ...
Adresse lieu : 102 Chemin de la Nerthe
13016 Marseille

Notre-Dame de la Galline (Chapelle de la Nerthe)


La petite chapelle de la Nerthe (Myrte, en provençal) est l'antique église d'un petit village dont il ne reste plus rien. Consacrée en 1042, elle devint par la suite un lieu de pèlerinage fort populaire à Marseille. Peinte par Paul Guigou en 1860, on vient y prier la Madone à la poule (d'où son autre nom : Notre-Dame de la Galline). On peut y accéder à pied, en vélo, en ...
Adresse lieu : 1865 Chemin de la Nerthe
13016 Marseille

Viaduc des Riaux


Adresse lieu :

Jardin Sylvain Bettini


Situé près de la mer en bas de l'Estaque, le Jardin Sylvain Bettini est un square agréable portant le nom d'un homme qui, en 1947, participait aux grèves pour la division entre les alliés de la Deuxième Guerre mondiale. Il a été assassiné à 23 ans lors des grèves de 1947 par la police de Jules Moch. Ce square à la mémoire de Sylvain Bettini, doit beaucoup à la ténacité de ...
Adresse lieu : 3 Montée Antoine Castejon
13016 Marseille

Espace Mistral


L'Espace Mistral est un vaste jardin public qui permet aux familles vivant à l'Estaque et aux promeneurs de venir se ressourcer au sein d'un espace vert et aménagé. Le jardin est doté d'une grande aire de jeux pour enfants, colorée et sympathique, ainsi que d'un café. La villa et le jardin Mistral accueillent régulièrement des animations culturelles, éducatives et touristiques.
Adresse lieu : Montée de la Sardine
13016 Marseille

Plage de Corbières


Située à l’extrémité Nord de Marseille, en limite de la commune du Rove, la plage des Corbières est composée de 3 plages qui représentent les plages de l'Estaque : la plage de sable de la Lave, la plage de sable de la batterie, située à l'ouest du port et offrant une vue sur le port de Marseille et sur le port de l'Estaque ; et enfin la plage de galets ...
Adresse lieu : 568 Av du Rove
13016 Marseille

Base nautique de Corbières


Adresse lieu :

Le Jardin de Corbières


Le Jardin des Corbières, s'étendant sur un terrain de 22 620 m² a une situation idéale : à l’extrémité Nord de Marseille, en limite de la commune du Rove, le site de Corbières est abrité du mistral par la falaise qui le domine et bénéficie d’un microclimat et d’une température clémente, même en plein hiver étant orienté Sud-Ouest. Un accès à la mer fut aménagé à la fin des années ...
Adresse lieu : Route du Rove
13016 Marseille

Port de Corbières (ou de la Lave)


Le port de Corbières, qui est également appelé port de la Lave, est un port de plaisance situé au Nord-Ouest de Marseille, après le port de l'Estaque, et dont l'entrée se fait par la passe de la Lave protégé à l’Ouest et au Sud par une jetée de 450 m. Il est un peu particulier car c'est un port à flot mais aussi (et surtout) à sec et d'hivernage. C'est-à-dire qu'il ...
Adresse lieu : 44738 Plage de l'Estaque
13016 Marseille
Attention ! Les commentaires ne sont pas forcément vu par les établissements et événements. Si vous souhaitez réserver ou acheter des billets, faite le directement via les liens proposés ci-dessus ou en contactant l'établissement.

2 Commentaires

  1. Celine

    Bonjour,
    Nous recherchons une place en cale sèche d Octobre à Mai pour un catamaran de 13,30×6,60m.
    Quel est le tarif ? Merci

    Réponse
  2. Leleux

    Bonjour,

    Je suis propriétaire d’un bateau à moteur de 11.5 sur 3.95m et je cherche une place de port près de Marseille. Avez-vous des places libres et quelles seraient les conditions annuelles?

    Bien à vous,
    Frederic Leleux

    Réponse

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This