Ta balade du week-end : À la découverte de Cassis !

1 heure
Difficulté :
+ Détails de l'itinéraire
Ta balade du week-end : À la découverte de Cassis !

Même si nous sommes mi-janvier, de belles journées sont prévues pour ce week-end, c’est peut-être l’occasion de sortir de la grande ville, respirer un peu d’air frais et découvrir des lieux que vous n’avez pas l’habitude de voir tous les jours ! Nous vous emmenons à la découverte de Cassis !

Comment se rendre à Cassis depuis Marseille ?

Il y a plusieurs façons de se rendre à Cassis depuis Marseille.

  • Vous pouvez tout à fait vous rendre à Cassis avec votre véhicule personnel. Environ 40 minutes seront nécessaires pour rejoindre Cassis depuis le centre-ville de Marseille. Il est possible d’emprunter deux itinéraires : l’autoroute A50 ou bien la route du col de la Gineste. Cette route relie Marseille à Cassis en passant par le massif des Calanques. C’est une belle route qui vous fera découvrir de beaux paysages mais attention ! Elle est très sinueuse ce qui la rend dangereuse ! Attention aussi, il faut arriver suffisamment tôt à Cassis si vous souhaitez trouver une place de stationnement facilement.
  • La ligne M08 des bus de la Marcouline relie Marseille (depuis Castellane ou le rond-point du Prado) à Cassis en empruntant la route du Col de la Gineste
  • Vous pouvez également vous rendre à Cassis en prenant le train. Les trains au départ de Marseille et en direction de Toulon sont nombreux à faire un arrêt à Cassis. Il est également possible de prendre certains trains en gare de la Blancarde. Le trajet dure une vingtaine de minutes. Sachez toutefois que la gare de Cassis ne se situe pas en centre-ville.

Le village de Cassis

Cassis est une petite station balnéaire installée au pied d’une imposante falaise : le Cap Canaille, reconnaissable grâce à sa belle couleur ocre. Le cap Canaille culmine à 394 mètres ce qui fait de lui l’une des plus grandes falaises maritimes d’Europe ! 

Les premiers signes de vie attestés à Cassis remontent à l’époque antique. Le village prospère grâce à son activité de pêche, son commerce maritime et l’exploitation de la pierre de Cassis : une pierre calcaire de couleur beige à ocre qui a longtemps servi pour les travaux publics dans les rues de Marseille grâce à sa solidité !

Aujourd’hui, la renommée de Cassis est principalement due à son climat, ses plages, son port et aux calanques qui se situent juste à côté. Cassis  est devenu un haut lieu touristique de la région et voit d’ailleurs sa population exploser durant l’été. Cassis est également réputée pour son vin : le vin de Cassis ! Les petites ruelles du centre-ville ont su conserver leur aspect traditionnel. De nombreux commerces y sont installés et rendent le village particulièrement animé.

Le port de Cassis 

Le port de Cassis est à la fois un port de commerce, de plaisance et de pêche. Le port de Cassis a une capacité d’accueil de 396 places fixes à l’année auxquelles s’ajoutent 1000 places sur pontons flottants durant l’été. 

Le port de Cassis s’est développé dans une calanque. Il accueille très rapidement des activités de pêche et de cabotage. À l’époque romaine, le port de Cassis est l’une des étapes de l’itinéraire maritime de l’empereur Antonin le Pieux. Le village vit de la pêche et du commerce maritime avec l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient.

Aujourd’hui, le port de Cassis est avant tout un port touristique apprécié des visiteurs pour ses jolies façades colorées et son atmosphère détendue. De nombreux restaurants, cafés et bars bordent les quais de ce port. Les terrasses face à la mer sont souvent prises d’assaut dès que le soleil pointe le bout de son nez.

Le phare de Cassis

Rendez-vous à l’entrée du port, tout au bout de la jetée où vous pourrez contempler le phare de Cassis. C’est lui qui signale l’entrée du port aux bateaux. Le phare de Cassis a été construit au début du XXe siècle. Ce sont des pierres de Cassis qui ont été utilisées pour sa construction. Le phare a été endommagé en 1944 et il a fallu le reconstruire après la Seconde Guerre Mondiale. Le feu du phare a été mis en service en 1946. Plusieurs artistes (peintres ou photographes) lui ont rendu hommage. 

Le phare de Cassis par Francis Eula, peinture à la gouache

Les jours où le vent souffle, l’entrée du port est soumise à une mer très agitée qui projette d’impressionnantes vagues sur le phare. C’est un spectacle qui est particulièrement apprécié.

Le château de Cassis

Après avoir contemplé le phare, longez la promenade Aristide Briand pour revenir vers le port de Cassis. Au bout du quai Saint Pierre, tournez à droite sur la rue Marcel Barthélémy. Traversez la place Georges Clémenceau et engagez-vous sur la rue de l’Arène. Au rond-point, prenez la première à droite sur l’Avenue du Revestel. Enfin, tournez à droite sur la Traverse du Vieux Château. Au bout, se trouve le château de Cassis.

Le château de Cassis est un ancien fort carolingien qui existe depuis le XIIIe siècle. Ce château a été construit à l’emplacement d’un ancien fort datant de l’époque romaine qui servait de poste d’observation. Le château actuel a été bâti par la famille des Baux, l’une des familles les plus puissantes de la Basse Provence Médiévale. Durant la guerre de cent ans, François des Baux fait édifier un ensemble de murailles et 4 tours carrées de 8,5 mètres de haut qui lui permettent de renforcer ses défenses maritimes. Un four à pain, une église et un puits sont ensuite ajoutés entre 1372 et 1380. Au XVe siècle, une cinquantaine de maison et environ 250 habitants sont répartis à l’intérieur de l’enceinte. En 1426 puis en 1473, le château passera entre les mains de Louis II, comte de Provence puis de l’évêque de Marseille.

La période la plus sanglante de l’histoire de ce château est marquée par l’assaut des soldats de Charles Quint commandés par le connétable de Bourbon en 1524. Les maisons sont pillées et les habitants tués. Le château est habité jusqu’à la fin du XVIe siècle, époque à laquelle les derniers habitants rejoindront le bourg de Cassis.

En 1896, alors que le château n’a pratiquement plus de rôle défensif, le château est acheté par un buraliste de Saint-Cyr. Depuis, il demeure une propriété privée. Un hôtel y est actuellement installé.

La calanque de Port-Miou

Revenez sur le port de Cassis et empruntez le quai Calendal qui devient ensuite le quai Jean-Jacques Barthélemy. Tournez à droite sur l’avenue de l’Amiral Ganteaume et remontez-la jusqu’à la plage du Bestouan. Vous pourrez vous arrêter un instant pour admirer la jolie vue qu’offre cette petite plage de galets sur le Cap Canaille. Continuez ensuite votre chemin sur l’Avenue des calanques qui vous conduira jusqu’à la calanque de Port-Miou. Le chemin jusqu’à la calanque ne vous prendra qu’une vingtaine de minutes et la calanque est facilement accessible : vous n’avez pas besoin d’emprunter des chemins de randonnée. 

La calanque de Port-Miou est la seule calanque du Parc National des Calanques située sur la commune de Cassis. Toutes les autres calanques se situent sur le territoire Marseillais. La calanque de Port-Miou est remarquable par sa physionomie : il s’agit d’une échancrure de la mer entre deux hautes falaises. Elle est longue de 1400 mètres et abrite un petit port. 

Port-Miou est une calanque abritée du vent qui est utilisée dès l’Antiquité. On la désignait sous le terme “Portus melior” qui signifie “le meilleur port”. C’est une zone de mouillage où les navires romains et les galères du Moyen-Âge faisaient halte.

La calanque de Port-Miou a également abrité le pape Grégoire IX, dernier pape français, le temps d’une tempête les 2 et 3 octobre 1376. Le pape vient de quitter le palais des papes à Avignon et vogue jusqu’à Rome pour y établir le Saint Siège lorsqu’une violente tempête éclate.

Une carrière y a été installée de 1901 à 1982. Contrairement aux autres carrières de la ville, ce n’était pas la pierre de taille qui était exploitée ici mais une pierre qui servait à la fabrication de la soude caustique avec laquelle on fabriquait le savon de Marseille. La calanque abrite aujourd’hui 550 bateaux et possède une capitainerie et un club nautique.

Ici se termine notre balade ! Vous pouvez retourner vers le port pour rentrer et pourquoi pas en profiter pour boire un verre en terrasse 😉


Les lieux par lesquels vous allez passer

La calanque de Port-Miou


La calanque de Port-Miou, située après les calanques d'En-Vau et Port-Pin, est la seule calanque qui appartienne au territoire de Cassis. Très facile d'accès, on l'atteint après 30min de marche depuis le centre-ville ou en se garant au parking de la presqu'île de Cassis (une fois en centre-ville, suivre la route indiquant "Les Calanques" jusqu'au parking). Très fréquentée des promeneurs et plaisanciers, Port-Miou ressemble de plus en plus à un petit ...
Adresse lieu : Calanque de Port-Miou
13260 Cassis
Attention ! Les commentaires ne sont pas forcément vu par les établissements et événements. Si vous souhaitez réserver ou acheter des billets, faite le directement via les liens proposés ci-dessus ou en contactant l'établissement.

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *