Parallèle 10 à la Belle de Mai
25
JANV
14h00

Parallèle 10 à la Belle de Mai

S'abonner à La Friche La Belle de mai (0) Terminé !

La Friche La Belle de mai

41 Rue Jobin 13003 Marseille

Festival Parallèle 10 — Marseille

__________
« Tout ce qui reste » — Adina Secretan
Centre de Conservation et de Ressources du Mucem
de 14h à 18h (en continu)

« Tout ce qui reste » est une performance sonore à écouter en cheminant dans les allées de « l’Appartement témoin », réserves du Centre de Conservation et de Ressources du Mucem. C’est un recueil de paroles de marseillai.s.es récemment délogé.e.s ou dont l’expulsion est imminente. Ils / elles y parlent d’objets perdus, parfois sauvés.Mémoire collective du musée et mémoire individuelle de la ville se rencontrent autour des objets, de leurs histoires, de leur valeur, de leur fonction de témoignage et interrogent ensemble les notions de conservation, de déplacement, de perte et de ré-agencement.

En coréalisation avec le Mucem et avec le soutien de Pro Helvetia.

Entrée libre

__________
« Le Tour du monde des danses urbaines en dix villes » — Ana Pi
Friche la Belle de Mai — gmem-CNCM-marseille (Le module)
16h30 et 19h30

Partons pour un tour du monde des danses urbaines ! Un voyage de l’Asie aux États-Unis en passant par l’Amérique latine, l’Europe et l’Afrique, là où tout a commencé.
Cette conférence dansée propose une forme « live » à la fois spectaculaire et pédagogique autour des danses urbaines à travers le monde. À l’aide de projections vidéo Ana Pi évoque, sans prétendre être exhaustive, l’immense variété des danses pratiquées dans les rues des grandes villes du monde : Krump à Los Angeles, Dancehall à Kingston, Pantsula à Johannesburg, Voguing à New York… Pour chacune d’elles, l’artiste retrace le contexte sociologique et politique qui l’a vue émerger et son lien à la musique. Car c’est bien toujours la musique qui inspire ces formes de danse et de rencontres.

En partenariat avec le gmem-CNCM-marseille et la Friche la Belle de Mai.

TP : 12€ / TR : 8€ / – de 12 ans : 5€ / PASS FRICHE TP : 22€ TR : 14€

+
Ana Pi animera un atelier de pratique artistique pour enfants au Théâtre de l’Oeuvre Marseille le samedi 1er février de 14h30 à 16h.
Inscriptions auprès de : alice.fabbri@plateformeparallele.com

__________
« Tu deuh la miss 1/2 » — Sara Sadik
Friche la Belle de Mai — Triangle France, Atelier Assemblée
18h30

16 ans : on se rencontre. »
« La gadji c’est un bonbon, j’ai cabré quand je l’ai croisée. »
« Hé Tchikita ! Un accostage en deux roues, en deux temps, sous Kalenji, électrisé. »
« Tu deuh la miss » est la première étape de « Hllel Academy », un projet en plusieurs volets auquel l’artiste se consacre au cours de l’année 2020 et qui explore les interactions et les démonstrations d’affects chez les adolescent.e.s.
Le travail de Sara Sadik s’ancre dans ce qu’elle identifie comme la culture beurcore, celle de la jeu- nesse des quartiers populaires issue de la diaspora maghrébine. Elle en manipule les référents esthétiques, qu’ils soient liés à la musique, la mode, mais aussi aux réseaux sociaux ou à la science-fiction, afin de créer de nouveaux récits qui se déploient dans ses installations vidéos, ses performances ou ses photographies.

En partenariat avec Triangle France—Astérides et la Friche la Belle de Mai.

Entrée libre

+
Sara Sadik animera un atelier de pratique artistique pour enfants au Théâtre de l’Oeuvre Marseille le mercredi 29 janvier de 14h30 à 16h.
Inscriptions auprès de : alice.fabbri@plateformeparallele.com

__________
« République Zombie » — Nina Santes
Friche la Belle de Mai — Grand plateau
22h

« République Zombie » interroge la paralysie de notre temps, de notre monde, de nos actions, et par là-même les stratégies que nous développons pour les éveiller. Cette nouvelle création chorégraphique et musicale explore un « état zombie » des corps, des voix, du temps, de l’espace, rompu par des danses sonores qui seraient comme des cris d’alarme, des sursauts.
Née en Haïti et façonnée par le colonialisme, la figure du zombie est double, à la fois grotesque et terrifiante, maître et esclave. Dans nos esprits, ces créatures mythiques se font le symptôme des angoisses, elles sont aussi un corps engourdi, qui crée une forme de chaos organisé à l’intérieur et à l’extérieur de lui. Le zombie est laissé à lui-même, il est une créature sans esprit, dont la lenteur gagne toujours du terrain. Son corps est dissocié, aliéné, sa maladie est une danse.

En partenariat avec la Friche la Belle de Mai et la Chorale de La Cloche Sud et avec le soutien de l’Onda—Office national de diffusion artistique.

TP : 12€ / TR : 8€ / – de 12 ans : 5€ / PASS FRICHE TP : 22€ TR : 14€

__________
Dj set — Azu Tiwaline
Friche la Belle de Mai — Les grandes Tables de la Friche
23h30 à 2h00

Dénouant les liens qui unissent musiques berbères, culture dub et hypnose techno, Azu Tiwaline invite le public à se recentrer sur ses sens dans une exploration intérieure façonnée de contrastes, entre la lumière et l’invisible, dans un clair-obscur tribal et polyrythmique.

Une proposition de Bi-pole et en partenariat avec la Friche la Belle de Mai et Les grandes Tables de la Friche.

Entrée libre

Itinéraire transport en commun
Attention ! Les commentaires ne sont pas forcément vu par les établissements et événements. Si vous souhaitez réserver ou acheter des billets, faite le directement via les liens proposés ci-dessus ou en contactant l'établissement.

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Réservez en ligne
J'y vais / J'y étais Je suis interessé
Accès en transport en communs
Horaires
Du 25 janvier au 26 janvier
  • de 14h00 à 02h00
Le lieu
A faire aussi