Stage clown la Comédie Accidentogène par Elise Ouvrier-Buffet
05
FEVR
10h00

Stage clown la Comédie Accidentogène par Elise Ouvrier-Buffet

S'abonner à Daki Ling (0)

Daki Ling

45a rue d'Aubagne 13001 Marseille

PUBLIC CONCERNÉ
Clown(esse)s, circassien(ne)s, danseur(se)s, mimes, marionnettistes, musicien(ne)s, chanteur(se)s, magicien(ne)s, comédien(ne)s, … Ce stage s’adresse aux artistes de tous horizons qui s’intéresse au comique physique basé sur l’accident (Le Slapstick).

PRÉ-REQUIS
Ce stage est accessible à tous, sportifs réguliers ou pas !
Toutes les techniques abordées sont adaptables aux capacités physiques et au style de jeu de chacun. Cela dit, pour mener à bien cette virtuosité de l’échec, il est bon de savoir que ce stage demande (quand même) une motivation particulière pour la prise de risque et l’engagement physique.

PRÉSENTATION
Ce stage propose de découvrir, explorer et assimiler un large éventail d’actions catastrophiques et de donner les clefs du jeu associé.
Ratages, rattrapages, trébuchages, glissades, emmêlages, accrocs, chocs, coups, désordres, dégâts matériels et corporels sont, entre autres, au menu.
Le répertoire de gags dans lequel les acteurs du cinéma muet puisaient toutes sortes d’idées comme les « petits » accidents de la vie quotidienne sont abordés comme base technique de référence. L’accident de parcours, le geste stupide, la malchance chronique sont des prétextes à vivre des aventures émotionnelles et physiques. À travers elle, se révèle la fantaisie maladroite et le talent de l’absurde de chacun et toute l’humanité qui en découle.

OBJECTIFS
• Jouer avec la condition humaine confrontée à la gravité dans tous les sens du terme.
• Mettre en lumière l’universalité de l’échec et glorifier la gaucherie.
• Développer son habileté maladroite et sa virtuosité de la gaffe.
• Apprivoiser le sol et tous types d’obstacles et s’en faire des partenaires de chocs.
• Découvrir, explorer et assimiler les actions catastrophiques dans diverses situations, rythmes, états et les mettre au service du jeu.
• Assimiler les triches, les illusions et les bruitages spécifiques à cette discipline.
• Acquérir le travail de conviction, de réaction et de reconstruction lié à l’accident comme terrain propice au jeu et au développement du personnage.
• Devenir autonome pour s’entraîner, créer, répéter et jouer une routine en la mettant au service du personnage.

LA PRÉPARATION PHYSIQUE ET LUDIQUE
Pour commencer les journées et les après-midis, une préparation physique est prévue en vue de rendre le corps disponible. En accord avec les capacités physiques de chacun, elle permet de développer l’attention, l’écoute et d’éviter les blessures.

Vient ensuite les exercices spécifiques à la pratique de l’accident. Ils permettent d’améliorer les qualités physiques et préparent à la prise de risque.

Pour finir, un temps purement ludique vient parfaire cette préparation afin de ne pas oublier que la finalité de ce stage est de jouer ! En duo, trio ou groupe, les jeux sont une bonne façon de réveiller son « déconneur » et de rentrer en interaction avec les autres.

L’EXPLORATION ET L’ASSIMILATION DES TECHNIQUES D’ACCIDENTS
Les accidents, classés par catégories et familles d’actions, sont dans un premier temps décomposés puis explorés et enfin répétés sous forme de mouvements chorégraphiés afin d’obtenir une certaine aisance d’exécution.

Dans un second temps, les accidents sont mis en situation sous forme de courtes saynètes. L’accent est alors mis sur la synchronisation, le contrôle, le réglage et la précision gestuelle.

Les catégories d’accidents abordées
• Les accidents avec son propre corps et le sol
• Les accidents avec un mur
• Les accidents avec du mobilier
• Les accidents avec un accessoire
• Les accidents avec un partenaire

Les familles d’accidents abordées
• Les déséquilibres
• Les chutes et les dépôts
• Les cédés articulaires et les relâchements musculaires
• Les chocs et les coups (Les trébuchages, les faux pas, les butés, …)
• Les glissades et les dérapages
• Les ratages et les esquives
• Les coinçages et les emmêlages
• Les exploits imprévus (Les rattrapages, les équilibres, …)
• Les utilisations inadéquates, les négligences et les étourderies
• Les faux combats et la chamaillerie

Les techniques abordées en parallèle des accidents
• La biomécanique, les actes moteurs fondamentaux et les intentions d’actions
• La précision d’exécution, le contrôle physique et la virtuosité gestuelle
• Le rapport au sol, à l’espace, à l’objet, au partenaire, au public
• La non anticipation
• La vision périphérique
• Le détournement d’attention
• Le focus
• Les illusions physiques et les triches de provocation
• Les triches d’anticipation
• Les triches de protection
• Les illusions d’optiques, les triches d’angles morts et les bruitages
• Les catastrophes à la chaîne
• La fantaisie physique

L’EXPLORATION ET L’ASSIMILATION DES TECHNIQUES DE JEU
Une fois la technique d’accident assimilée, place aux techniques de jeu et à l’improvisation.
Nous verrons alors l’importance du travail sur, entre autres, la sincérité, la conviction, le timing, les états et les réactions.

Les techniques de jeu abordées
• Les états et le rythme de base
• Les émotions de base
• L’écoute et le rapport public
• Les comportements et les contraintes accidentogènes
• Les réactions (instinctives, émotionnelles, physiques, cérébrales)
• La reconstruction et la démolition

LA THÉORIE ET LES PRINCIPES D’ÉCRITURE DE LA CATASTROPHE
Afin d’avoir tous les éléments pour pouvoir jouer un « gag accidenté » qui fonctionne, nous décor- tiquerons les mécanismes de la catastrophe comique et j’aborderais les principes spécifiques de son écriture.
Super-objectif, objectif, élément déclencheur, répercussion, … autant d’éléments à conscientiser, écrire, improviser et interpréter afin de créer une séquence, un numéro ou un spectacle qui tienne debout contrairement au personnage !

Les principes d’écriture d’une routine catastrophique abordés
• Les principes d’écriture d’une phrase d’utilisation d’un accessoire sans et avec des accidents
• La notion de « super-objectif » (d’intention d’une situation)
• La notion d’« objectif » (d’intention d’une action)
• La notion de « cause » (d’élément déclencheur de l’accident)
• La notion de « conséquence » (de répercussion de l’accident)

———————————————–

INFOS PRATIQUES
• Durée du stage : 5 jours / 30h
• Dates : du 5 au 9 février 2020
• Horaires : 10h-13h / 15h-18h
• Déjeuner : restaurants proches, possibilité d’amener son repas (micro-ondes)
• Prix du stage : 660€ (+ adhésion 2020 obligatoire : 2 €)
• Un chèque d’acompte de 230 € est demandé à l’inscription
• Nombre de stagiaires maximum : 12
• Lieu de formation : Daki Ling, Le Jardin des Muses, 45A rue d’Aubagne 13001 Marseille

FINANCEMENT
– AFDAS
– POLE EMPLOI

INSCRIPTIONS, RENSEIGNEMENTS
04 91 33 45 14 // e-mail : stages@dakiling.com

———————————————–

Association City Zen Café – Daki Ling, Le Jardin des Muses
45A, rue d’Aubagne – Marseille 1er
www.dakiling.com

Itinéraire transport en commun
Attention ! Les commentaires ne sont pas forcément vu par les établissements et événements. Si vous souhaitez réserver ou acheter des billets, faite le directement via les liens proposés ci-dessus ou en contactant l'établissement.

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Réservez en ligne
J'y vais / J'y étais Je suis interessé
Accès en transport en communs
Horaires
Du 05 fevrier au 09 fevrier
  • de 10h00 à 18h00
Le lieu
A faire aussi

Pin It on Pinterest

Share This