Stage : Le Clown, sa Musique, son Intime par Christian Tétard
21
FEVR
09h00

Stage : Le Clown, sa Musique, son Intime par Christian Tétard

S'abonner à Daki Ling (0)

Daki Ling

45a rue d'Aubagne 13001 Marseille

Pré-requis :
Expérience du clown demandée.
Savoir jouer d’un instrument (même petit niveau) ou chanter (même petit niveau)
Connaître par cœur un ou plusieurs morceaux et/ou une chanson (même un extrait)
Objectifs pédagogiques :
Lénine confessa un jour, alors qu’il venait d’écouter une sonate de Beethoven :

« Je ne peux pas écouter de la musique trop souvent, cela me donne envie de dire des bêtises et de caresser la tête des gens. »

Ce stage s’adresse à tous ceux qui cherchent à découvrir ou approfondir la relation entre la musique qu’il joue ou la chanson qu’il chante et l’intime de son clown, c’est-à-dire son état et ses émotions, la transparence de ce qu’il vit et le langage de son corps.
Comment un clown donne sa musique instrumentale ou chantée ? Où est la place du clown quand il joue? Comment sa musique le contamine et comment ce qu’il vit contamine sa musique ? La place du public ?
Pour cela nous passerons
• une grande partie du stage sera consacré par l’étude poussée du corps (un des principaux éléments de langage du clown). Il s’agira de déceler, conscientiser, répéter et contrôler la mécanique du corps afin d’en faire des outils, des gammes indispensables pour l’acteur qui, en les possédant, permettront au clown d’émerger et de jouer avec.
• Par la prise de conscience de ses voyages émotionnels, sans forcément les nommer mais les sentir, les nourrir afin de les faire vivre, s’amuser avec jusqu’à la démesure voir la fantaisie.
Car la musique provoque toujours un état qui provoque toujours une silhouette ou tout au moins une résonnance quelque part dans le corps. De même qu’une silhouette provoque toujours un état. Et ces transformations auront forcément une répercussion sur la musique que le clown interprète.
Le clown pour tenir son objectif passera alors par toutes sortes de conflits et donc par une multitude d’émotions.
Le but de ce stage est d’explorer la relation clown/musique mais aussi de repartir avec des outils pour pouvoir être autonome dans l’entrainement voir dans l’écriture de petits numéros.
Nous aborderons les gammes de jeu instrumental et clownesque, le rythme, la musicalité, l’interprétation, l’arrangement de son morceau pour une écriture voulue.
L’écriture de numéro : Nous aborderons succinctement mais régulièrement les outils d’écriture pour le clown et la distinction entre le travail de l’acteur et le travail du clown
Et bien sûr, du ludique du ludique du ludique…
Harpo Marx : « Pouêt pouêt » .

Programme :
*Le corps :
• conscientisation des différentes parties du corps et du visage
• circulation d’énergie
• les appuis, les transferts de poids
• la silhouette, les démarches
*la voix :
• travail sur les différentes façons de placer sa voix
• relier la voix à son état
• les onomatopées du clown
*Les états / émotions : (à partir de provocations de jeu)
• l’écoute de ses émotions, comment les nourrir, les faire vivre et les pousser jusqu’à la démesure voir la fantaisie
• relier ses émotions à son corps et savoir jouer avec les conflits d’émotions (bi rythmes)
*Musique / corps :
– le rapport physique à l’instrument, la manipulation, la rythmique, les rituels
– les détournements, les gags visuels, les exploits
– travail de dissociations corps et jeu musical : exercices multiples, précis et progressifs tout au long du stage
– Les contraintes dans l’espace, de corps, de mouvements, du rythme du morceau
*Musique / états :
– proposition, conscientisation d’un état et interprétation de son morceau
– relation entre état et interprétation
– travail d’improvisation musicale en rapport à son état
– écriture musicale (comment écrire une mélodie qui reflète un état décelé ou imposé)
– travail de dissociation état et jeu musical : exercices multiples, précis et progressifs tout au long du stage
* Rapport public :
– travail sur avec ou sans 4e mur
– exercices précis de rapport public
*Conflit :
– interne ou externe, nous l’aborderons lorsqu’il se présentera, c’est-à-dire souvent.

*Situations :
– plusieurs provocations et propositions de prétextes ou de petits scénarios pour 1 ou plusieurs clowns
Des petits trainings ou gammes à revisiter seront proposés tout au long du stage ainsi que des petites commandes avec un temps de préparation.
Chaque jour, nous démarrerons par un échauffement collectif ou individuel suivi d’exercices d’improvisation.
Ce programme est susceptible de petits changements en fonction du groupe

Tenue : souple et costume clown (utilisé peut-être durant le stage)
Nez : sans et avec (utilisé peut-être durant le stage)

Profil du formateur : Christian Tétard, clown, violoniste, formateur et mise en scène
Christian suit la formation professionnelle de clown durant 3 années au Samovar à Bagnolet puis se forme avec Michel Dallaire et Alain Gautré. Depuis 2005, il enseigne les techniques de travail instrumentales et le clown aux apprentis clown à l’école du Samovar.
2006 : création de la fanfare clowns du Samovar
2007 : création du duo clown « les Crackés » avec Elise Ouvrier-Buffet
2008 : il intègre le RIRE MEDECIN (clowns à l’hôpital) et donne des formations musique spécifiques au jeu hospitalier.
2009 à 2017 : membre de la compagnie n°8. Joue dans « Homo Sapiens Burocraticus » joue et participe à la création dans « Montres d’Humanité », « Garden Party » et « Cocktail Party ».
Depuis 2014, joue dans le « Cabarat Extraordinaire » production/diffusion Avril en Septembre actuellement en tournée
2017 : création solo « Hans Peter, Tragik Konzert » mise en scène Michel Dallaire

———————————————–

INFOS PRATIQUES

• Candidature sur CV artistique et lettre de motivation
• Durée du stage : 5 jours / 30h
• Dates et horaires : du 21 au 25 février 2020 de 09h à 16h, relâche le 19.
• Déjeuner : restaurants proches, possibilité d’amener son repas (micro-ondes)
• Prix du stage : 660 € (+ adhésion 2020 obligatoire : 2 €)
• Un chèque d’acompte de 230 € est demandé à l’inscription
• Nombre de stagiaires maximum : 12
• Lieu de formation : Daki Ling, Le Jardin des Muses, 45A rue d’Aubagne 13001 Marseille

FINANCEMENT
La formation peut être prise en charge par votre OPCA (AFDAS, FONGECIF, FAFIEC…) dans le cadre de votre CPF (Compte Personnel de Formation).
La formation peut être également prise en charge par Pole Emploi

INSCRIPTIONS, RENSEIGNEMENTS
04 91 33 45 14 // e-mail : stages@dakiling.com

———————————————–

Association City Zen Café – Daki Ling, Le Jardin des Muses
45A, rue d’Aubagne – Marseille 1er
www.dakiling.com

Editions précédentes

Itinéraire transport en commun
Attention ! Les commentaires ne sont pas forcément vu par les établissements et événements. Si vous souhaitez réserver ou acheter des billets, faite le directement via les liens proposés ci-dessus ou en contactant l'établissement.

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Réservez en ligne
J'y vais / J'y étais Je suis interessé
Accès en transport en communs
Horaires
Du 21 fevrier au 25 fevrier
  • de 09h00 à 16h00
Le lieu
A faire aussi

Pin It on Pinterest

Share This