L’Après M ouvre un restaurant d’insertion

Le 10 Nov 2022ActuAssociationRestaurant L’Après M ouvre un restaurant d’insertion

Vous avez sûrement déjà entendu parler de l’Après M. Ce lieu solidaire installé dans les locaux de l’ancien Mc Donald’s de Saint-Barthélemy dans le 14e arrondissement ouvre ses portes en 2020 pendant la crise sanitaire. L’objectif ? Aider les personnes les plus démunies notamment par la distribution de colis alimentaires. Aujourd’hui, le lieu écrit une nouvelle page de son histoire. D’ici mi-novembre les locaux de l’ancien Mc Donald’s vont accueillir le futur restaurant d’insertion de l’Après M ! Nous vous en disons plus sur le projet.

L’Après M c’est quoi ? (Petit rappel)

Avant d’évoquer plus en détail ce projet de restaurant d’insertion, revenons un instant sur l’histoire de l’Après M. En 1992, Mc Donald’s ouvre un restaurant dans le quartier de Saint-Barthélemy. À l’époque, il s’agit de l’un des premiers restaurants Mc Donald’s à s’installer en périphérie du centre-ville. Pour Mc Donald’s, la position est stratégique car le restaurant est assuré de posséder une situation de quasi-monopole. En contrepartie, le restaurant s’engage auprès de la Ville de Marseille à employer les habitants du quartier et ainsi créer de l’emploi dans un quartier en difficulté. Au fil du temps, le restaurant Mc Donald’s devient le deuxième employeur du quartier après Carrefour situé à quelques mètres. Malheureusement, en 2019, le Mc Donald’s de Saint-Barthélemy est placé en liquidation judiciaire et entraîne dans sa chute 77 salariés.

En 2020, alors que la crise sanitaire touche la France, les ménages les plus vulnérables se trouvent en grande difficulté. Les anciens salariés du Mc Donald’s décident de mettre leur ancien lieu de travail au service des associations et des habitants du quartier. L’association Après (Association de Préfiguration pour un Restaurant Economique et Solidaire) s’installe dans les locaux du Mc Donald’s rebaptisé Après M. Cette association rassemble de nombreux bénévoles. Ils fournissent des colis alimentaires aux personnes en difficulté et accompagnent les plus démunis au quotidien. À l’époque, le lieu qui appartenait toujours à Mc Donald’s est réquisitionné par les anciens salariés. La Ville de Marseille le rachète en juillet 2021 ce qui offre une situation plus stable à l’association.

Le concept du Fast Social Food

Le rachat du restaurant par la Ville de Marseille permet aux bénévoles de développer leur projet de Fast Social Food.

Un restaurant d’insertion

Le futur restaurant de l’Après M est avant tout un restaurant d’insertion. Le restaurant se situe dans un quartier où le taux de chômage est endémique. Selon Fathi Bouaroua, président de l’association de l’Après-M, le taux de non-activité dans cette partie de la ville avoisinerait les 50 %. « Il faut leur garantir plutôt que la charité, plutôt que les distributions alimentaires que l’on fait déjà depuis deux ans, un travail, des revenus propres, une autonomie. »

C’est donc le but premier du futur fast-food de l’Après M. Offrir un travail à des personnes en difficulté. Le recrutement des équipes est en cours et s’adresse à plusieurs publics. Les premiers employés du restaurant sont les anciens salariés de Mc Donald’s. Ils connaissent leur restaurant et savent comment faire fonctionner les machines. Ils vont encadrer les futures équipes du fast-food. Les autres salariés sont recrutés parmi les bénévoles de l’Après M qui sont parfois en difficulté financière et parmi les personnes qui viennent demander des colis alimentaires. Enfin, la porte du fast-food est ouverte à toutes les personnes en difficulté qui ne sont jamais venues à l’Après M auparavant.

Avec ce processus de recrutement, le restaurant de l’Après M qui bénéficie de l’agrégation entreprise d’insertion va participer à l’insertion dans le monde du travail des populations qui en sont le plus éloignées. Le projet concerne les personnes dans le besoin comme les anciens salariés de Mc Donald’s afin de les aider à vivre plus facilement. Il offre également une chance à des profils compliqués (des jeunes délinquants, des anciens détenus), éloignés du monde de l’emploi. En plus d’une journée de travail de 20 heures, ces profils bénéficieront de 6 heures d’accompagnement encadré par des professionnels de l’insertion afin de les aider à retrouver les codes du travail, en les aidant à accepter le principe de hiérarchie et en leur redonnant confiance en eux.

Un repère pour les gens du quartier

Le futur fast-food de l’Après M est avant tout un restaurant d’insertion. Les bénévoles souhaitent également offrir un lieu de convivialité pour les gens du quartier comme le Mc Donald’s l’était du temps où il était encore ouvert. Le fast-food veut rendre aux habitants du quartier le lieu où ils avaient l’habitude de se retrouver en famille.

Ce sont des chefs cuisiniers qui ont élaboré les hamburgers bientôt servis dans ce restaurant. Le restaurant est en partenariat avec des producteurs locaux. En plus de la salle déjà existante du restaurant, les bénévoles souhaitent aménager l’extérieur du restaurant. Cela permettra d’offrir aux clients un espace convivial pour se retrouver le temps d’un repas.

Les aménagements de l’Après M. Crédit photo : site web de l’Après M.

L’Après M demeurera un lieu d’entraide

L’Après M a toujours été un lieu d’entraide et continuera à l’être même après l’ouverture du restaurant. Le but de l’association n’est pas de faire du bénéfice grâce au fast-food. D’ailleurs, tous les bénéfices du restaurant serviront pour la distribution alimentaire. Les bénéfices reviendront au Village des Initiatives d’Entraide (VIE). Ce village s’installera dans les locaux de l’Après M tout près du futur restaurant. Ce village assure des missions d’entraide comme la distribution de colis alimentaires, la mise à disposition d’un local pour les associations de maraude ou encore la création d’un jardin urbain. Le but de ce village est également d’éduquer les populations sur les préoccupations écologiques. L’Après M souhaite mettre en place une plateforme de transformation des déchets ainsi qu’une cuisine collective.

Si vous voulez plus d’informations sur l’histoire de l’Après M et le projet de restaurant solidaire, vous pouvez consulter le site web du collectif ou retrouver les émissions de l’Après M radio sur la page Facebook de l’Après M.

Auteur de l'article :
Emma Antosik
Copyright Tarpin bien
Attention ! Les commentaires ne sont pas forcément vus par les établissements et événements. Si vous souhaitez réserver ou acheter des billets, faite le directement via les liens proposés ci-dessus ou en contactant l'établissement. Les commentaires sont publics, par conséquent n'écrivez pas de coordonnées personnelles (téléphone, mail, adresse ...).

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières actus

Quelles sont les perturbations à prévoir aujourd'hui à Marseille ?
30 Jan 2023
En savoir plus
Où sortir à Marseille ce week-end ? (du 1er au 5 février 2023)
30 Jan 2023
En savoir plus
5 expos à ne pas louper en ce moment à Marseille !
27 Jan 2023
En savoir plus
Le résumé des actus de la semaine (du 23 au 27 janvier 2023)
27 Jan 2023
En savoir plus
À quoi ressemblera l'aéroport de Marseille dans quelques années ?
25 Jan 2023
En savoir plus
Où sortir à Marseille ce week-end ? (du 25 au 29 janvier 2023)
24 Jan 2023
En savoir plus
iFly met à l'honneur le sport féminin
23 Jan 2023
En savoir plus
Une pizzeria institutionelle en plein coeur de Marseille
21 Jan 2023
En savoir plus