Les 5 PSG-OM qui ont forgé la légende

Le 5 Avr 2022ActuDivertissementOlympique de MarseilleSport Les 5 PSG-OM qui ont forgé la légende

Ce soir c’est Le « Classique » PSG – OM. Si l’OM a eu du mal à exister au Parc des princes depuis l’ère Qatari, il y a eu avant cette époque un certain nombre de matchs qui ont fait la légende de cette rencontre. En espérant un Olympique de Marseille de guerriers ce soir à Paris, nous revenons sur 5 PSG-OM cultes qui ont contribué à faire monter la sauce autour de cette rencontre.

1992 – 1993 PSG 0 – OM 1 : La boucherie

La rivalité entre l’OM et le PSG, montée par Bernard Tapie et Canal +, s’est déjà bien installée entre les 2 clubs à tel point qu’ Artur Jorge, l’entraîneur Parisien promet « l’enfer » aux Olympiens dans la presse, ajoutant « on va leur marcher dessus ». L’histoire est célèbre : Bernard Tapie affiche la une de l’équipe avec la provocation d’Artur Jorge dans le vestiaire pour motiver ses joueurs. Le résultat c’est 55 fautes pour un match qui restera dans l’histoire comme l’une des plus belles boucheries de Ligue 1.

1997 – 1998 PSG 1 – OM 2 :  Touchew ou pas touchew ?

Après le passage en D2 de l’OM c’est deux équipes qui jouent pour le titre qui s’affrontent au Parc des Princes et la première mi-temps du match est plutôt de belle facture. Le match restera célèbre pour un fait de match qui intervient en 2ème mi-temps, alors que le score est de un partout. Ravanelli, poursuivi par Rabessandratana s’écroule dans la surface de réparation et M. Puyalt désigne le point de pénalty. En regardant bien le ralenti, il semblerait que peut-être Ravanelli se soit un peu crocheté la jambe tout seul… Mais à l’époque il n’y a pas encore de VAR pour trancher. Laurent Blanc transforme le pénalty et les Marseillais rentrent à la maison avec les 3 points. Les supporters Parisiens pré-Qatar marronnent toujours aujourd’hui. Cela dit le PSG finira la saison à la huitième place, 4 longueurs derrière l’OM et Lens arrachera le titre à Metz lors de la dernière journée du championnat. Une autre époque.

2005 – 2006 PSG 0 – OM 0 : le triomphe des minots

La bagarre médiatique commence bien avant le match pour une histoire de quota de places réservées aux supporters marseillais au Parc des Princes. Pape Diouf, président charismatique de l’OM, menace de ne pas aller jouer le match puis décide finalement d’envoyer les minots à Paris. C’est une équipe composée de quelques pros et de Bocaly, Pradié, Cantareil, Dennoun, Gastine, Ngom et Diop qui va affronter Yepes, Rothen, Edouard Cissé, Kalou et Pauleta dans leur jardin. La déroute est attendue et Canal + le diffuseur est furieux. Les supporters marseillais attendent juste de voir les minots perdre avec honneur. Héroïques, ils iront jusqu’à ramener le point du match nul, humiliant sur leur pelouse les stars parisiennes. Le triomphe qui leur fut réservé en gare St-Charles est resté plus célèbre que le contenu du match.

2006 – 2007 PSG 1 – OM 3 : Le Franck Ribéry Festival.

C’est un match qui va tristement commencer par une étrange bataille de penalty. L’arbitre, Stéphane Bré, siffle une faute peu évidente sur corner et Niang est chargé de tirer le penalty. Pénalty transformé mais « non » dit M. Bré, il faut le tirer à nouveau. Niang ne tremble pas et ouvre le score. Quinze minutes plus tard, c’est l’inverse qui se produit. La faute n’est pas flagrante mais M. Bré, sans doute par compensation, désigne le point de penalty. La frappe de Pauleta est repoussée par Carrasso mais cette fois-ci encore, l’arbitre fait rejouer le penalty. Pauleta ne laisse pas passer sa chance une deuxième fois et égalise. 

Mais c’est en 2ème mi-temps que va commencer le Franck Ribéry Show. Sur un dégagement de Carrasso qui allait mourir dans la défense parisienne, Ribéry s’arrache et prend Traoré de vitesse avant de donner le ballon en retrait à Niang qui sera fauché par Yepes. Penalty indiscutable cette fois-ci. Nasri butte sur Landreau mais le ballon lui revient dans les pieds, il en profite pour redonner l’avantage à l’OM. Franck Ribéry nous régalera d’un autre petit festival dans la surface avant de centrer pour Pagis qui viendra planter le dernier clou dans le cercueil parisien. Le bon temps.

2009 – 2010 PSG 0 – OM 3 : La victoire du futur champion

Encore un match qui a commencé dans les médias bien avant la rencontre. La question était encore de savoir combien de supporters de l’OM pouvaient se déplacer à Paris et dans quelles conditions. La veille du match, les supporters de l’OM décident de boycotter le déplacement. Robin Leproux le président Parisien est furieux. Sans supporters marseillais, les parisiens des tribunes Auteuil et Boulogne s’adonnent à des affrontements terribles ce soir-là avec un mort à la clef. C’est l’événement qui conduira à la pacification (et l’aseptisation) des tribunes parisiennes, le fameux « plan Leproux ». Pour ce qui est du match, les joueurs parisiens pas déméritant ont buté sur le réalisme froid de Didier Deschamps. Ben Arfa, Lucho et Cheyrou sont les héros du soir et Mamadou Niang manque de peu d’aggraver l’addition en fin de match.  C’est à la fois la plus large victoire de l’OM et le début d’une longue série sans victoire au Parc des Princes, le PSG passant sous pavillon Qatari l’année suivante.

Bonus : 2020 – 2021 PSG 0 – OM 1

Sur les 10 derniers déplacements l’OM n’a rapporté qu’un point du Parc des Princes. Et c’est dans une ambiance très tendue que commence ce classique. Malgré la domination parisienne, ce sont les Marseillais qui vont ouvrir le score grâce à Thauvin à la 31ème. La grinta olympienne aurait même mérité de doubler la mise par Benedetto, hélas l’arbitre refuse injustement ce deuxième but. Mais l’OM tient sa victoire. L’arbitre, Jérome Brisard, va totalement péter un plomb et expulser 5 joueurs à la fin du match. 36 fautes et 17 cartons, ce match a réveillé quelques souvenirs des boucheries des années 90. Neymar da Silva Santos Junior, toujours aussi insupportable n’accepte pas la défaite et hurle au racisme ! Alvaro l’aurait traité de « singe »… Les commissions et les médias passeront plusieurs jours à éplucher les dizaines de caméras et micros postés sur le terrain mais… Rien. Certains médias parisiens ont même accusé la chaîne de télé (l’éphémère Téléfoot) d’avoir caché ces images car le directeur de la chaîne a été le président délégué de l’OM dans les années 90. Jusqu’ici la preuve du complot n’a pas encore été apportée.

Auteur de l'article :
Mathias Pujade
Copyright Tarpin bien
Attention ! Les commentaires ne sont pas forcément vus par les établissements et événements. Si vous souhaitez réserver ou acheter des billets, faite le directement via les liens proposés ci-dessus ou en contactant l'établissement. Les commentaires sont publics, par conséquent n'écrivez pas de coordonnées personnelles (téléphone, mail, adresse ...).

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières actus

La municipalité de Marseille demande l'encadrement des loyers
3 Oct 2022
En savoir plus
Où sortir à Marseille ce week-end ? (du 5 au 9 octobre 2022)
3 Oct 2022
En savoir plus
COUPE DU MONDE DE FOOTBALL 2022 : La Ville de Marseille ne diffusera pas les matchs sur écran géant
3 Oct 2022
En savoir plus
Les secrets de l'Hôtel-Dieu !
30 Sep 2022
En savoir plus
5 anecdotes sur Bernard Tapie
30 Sep 2022
En savoir plus
Où sortir à Marseille en octobre 2022 ?
29 Sep 2022
En savoir plus
Où sortir à Marseille avec les minots (vacances de la Toussaint 2022)
29 Sep 2022
En savoir plus
Où sortir à Marseille pour halloween 2022 ?
29 Sep 2022
En savoir plus