L’histoire du palais du Pharo

Le 1 Avr 2022DécouverteHistoire L’histoire du palais du Pharo

Résidence impériale dont la construction a été ordonnée par Napoléon III au début des années 1850, le somptueux palais du Pharo domine l’entrée du port de Marseille et constitue l’un des premiers bâtiments d’intérêt que peuvent contempler les voyageurs qui arrivent à Marseille par la mer. Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir son histoire.

Les origines du Palais

Le nom du palais du Pharo provient du terme “farot”. C’est le nom qui était donné à la butte qui le séparait de la mer et où était installée une vigie. Cette butte est mentionnée sur les cartes dès le XIVe siècle.

La construction du Palais du Pharo est ordonnée par l’empereur Napoléon III. Entre la fin du XVIIIe siècle et le début du XIXe siècle, l’économie de Marseille est particulièrement florissante. C’est pourquoi la ville est sujette à de nombreuses transformations.

Louis Napoléon Bonaparte (le futur empereur Napoléon III) entreprend alors une grande politique de construction et de modernisation des infrastructures déjà existantes. Dès 1852, il donne à la ville les fonds nécessaires pour la rénovation de l’Hôtel-Dieu et du Port de la Joliette ainsi que la construction du Palais de la Bourse. Pour ces raisons, Louis Napoléon Bonaparte se rend souvent en visite à Marseille à partir de 1851. C’est au cours de l’une de ses visites qu’il émet l’idée de se construire une résidence dans la ville. La ville de Marseille offre au futur empereur un million de francs à titre de participation. Ce geste explique notamment la volonté de la municipalité de remercier Napoléon III pour tous ces aménagements qui ont largement contribué au développement de la ville. Louis Napoléon Bonaparte utilise la somme offerte par la mairie pour acheter le terrain sur lequel il souhaite faire bâtir sa résidence. Proclamé empereur en 1852, il charge Samuel Vaucher, un architecte originaire de Genève de lui trouver le terrain idéal pour son futur palais. 

Sa construction

L’architecte choisit le promontoire de la Teste More (tête de mort) qui domine l’entrée du port et offre un magnifique panorama sur le littoral Marseillais. L’architecte présente ses plans à l’empereur en 1853. Ceux-ci seront corrigés par l’architecte Hector-Martin Lefuel (c’est lui qui réalise un peu plus tard le musée du Louvre et le palais des Tuileries à Paris). Le projet de construction est similaire à celui qui a été réalisé pour la Villa Eugénie à Biarritz dont la construction a débuté en 1854. 

La première pierre du palais du Pharo n’est quant à elle posée qu’en août 1858. En effet, il a fallu réaliser une série de travaux de nivellement sur le terrain du futur palais à cause de sa forme de cratère. En parallèle, la construction de la Villa Eugénie avance à Biarritz et l’empereur fait stopper une première fois les travaux en novembre 1858 pour étudier les innovations techniques. C’est l’architecte Hector-Martin Lefuel qui est chargé d’étudier la question. Les travaux reprennent ensuite au ralenti, freinés par le manque de financement et de pierres à cause de la construction simultanée de la cathédrale de la Major. En 1861, Samuel Vaucher est jugé responsable du retard pris par les travaux. Il est révoqué de son rôle et remplacé par l’architecte Henri-Jacques Espérandieu que l’on connaît bien à Marseille pour avoir réalisé entre autres la basilique Notre-Dame de la Garde. Les travaux d’ornements de l’intérieur du palais et de ses façades sont quant à eux confiés à trois sculpteurs : François Gilbert, Vittoz et Simon. 

Le palais du Pharo au moment de la chute de l’Empire

En 1870, lorsque la France déclare la guerre à la Prusse, le palais est à peine terminé (et pas encore meublé). Seulement Napoléon III perd la guerre contre les Prussiens le 1 septembre 1870 à Sedan et est fait prisonnier. À Paris, les Français estiment que l’empereur âgé et malade n’est plus apte à gouverner comme il se doit. Le 4 septembre 1870 marque la chute de l’Empire et le début de la IIIe République. Napoléon III et son épouse n’auront donc jamais l’occasion d’occuper le palais du Pharo.

Après la chute de l’Empire, les opposants à l’Empire s’attaquent à tous ses symboles. À Marseille, la foule détruit les différents emblèmes et ornements évoquant le régime napoléonien. Aucune trace de cette époque ne doit être présente. Lorsque Napoléon III meurt en 1873 à la suite d’une opération ratée, la ville de Marseille souhaite obtenir la propriété du domaine et engage un procès contre l’impératrice Eugénie. En 1884, après des oppositions plutôt virulentes entre les deux parties, l’impératrice accepte de léguer le palais. Il en est de même pour les jardins à la ville de Marseille à condition que la demeure soit utilisée à des fins d’utilité publique.

La transformation du palais impérial en hôpital puis en établissement d’enseignement supérieur

À partir de ce moment et jusqu’à la fin du XIXe siècle, le palais du Pharo devient un hôpital. Il accueille successivement les malades atteints du choléra et de la tuberculose. À partir de 1890, les bâtiments situés sur la partie latérale de l’esplanade du palais sont occupés par la faculté de médecine. En 1905, c’est l’Institut de médecine tropicale du service de santé des armés qui s’y installe. Surnommé l’école du Pharo, l’Institut de médecine tropicale est le seul institut militaire d’Europe consacré à la médecine tropicale. Presque tous les médecins qui ont travaillé dans l’empire colonial français sont passés par l’école du Pharo pour leurs études. À partir de 1936, l’école du Pharo n’est plus seulement un lieu d’enseignement. Des laboratoires de recherche sont créés cette année-là et consacrés aux maladies tropicales et à la nutrition en zone tropicale. L’école du Pharo a œuvré jusqu’en 2013. Depuis, le bâtiment latéral du palais est occupé par le siège de l’Université d’Aix-Marseille.

Le palais aujourd’hui

Le palais du Pharo est aujourd’hui un centre de congrès. Il sert d’espace de réception pour la ville de Marseille. Des aménagements ont depuis été entrepris notamment l’installation de salles souterraines vitrées qui offrent un magnifique panorama sur le Vieux-Port. Un auditorium a également été ajouté. Des concerts de l’Opéra de Marseille y sont organisés.

Son architecture

Le palais du Pharo est similaire à la Villa Eugénie de Biarritz avec son plan en forme de U. Cependant, le palais du Pharo est beaucoup plus monumental et possède un étage de comble supplémentaire. De plus, à Marseille c’est la pierre qui a été utilisée pour la construction du palais. Dans les pays basques, c’est la brique qui a été utilisée.

Le style architectural du palais comprend de nombreuses références à l’architecture classique. Tout comme les bâtiments qui empruntent les codes de l’architecture classique, le palais du Pharo possède une architecture plutôt sobre et symétrique. De même, le palais est doté d’un fronton triangulaire qui représente les armoiries de Marseille portées par deux enfants.

Auteur de l'article :
Emma Antosik
Copyright Tarpin bien
Attention ! Les commentaires ne sont pas forcément vus par les établissements et événements. Si vous souhaitez réserver ou acheter des billets, faite le directement via les liens proposés ci-dessus ou en contactant l'établissement. Les commentaires sont publics, par conséquent n'écrivez pas de coordonnées personnelles (téléphone, mail, adresse ...).

1 Commentaire

  1. Defrance

    Étant handicapé très heureuse de te connaître exactement l’histoire du château du Pharo je vous en remercie car je le connais depuis des années que j’habite le quartier depuis 50 ans et ayant toujours été ou pas avec tes cinq enfants je vous remercie beaucoup

    Réponse

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières actus

Le zap de la semaine (du 3 au 7 octobre 2022)
7 Oct 2022
En savoir plus
Vlog : Une journée à Ok Corral
6 Oct 2022
En savoir plus
La mobilité s'accélère à Marseille !
5 Oct 2022
En savoir plus
Découvrez les métiers du BTP avec Euroméditerrannée
5 Oct 2022
En savoir plus
La municipalité de Marseille demande l'encadrement des loyers
3 Oct 2022
En savoir plus
Où sortir à Marseille ce week-end ? (du 5 au 9 octobre 2022)
3 Oct 2022
En savoir plus
COUPE DU MONDE DE FOOTBALL 2022 : La Ville de Marseille ne diffusera pas les matchs sur écran géant
3 Oct 2022
En savoir plus
Les secrets de l'Hôtel-Dieu !
30 Sep 2022
En savoir plus