Marseille s’engage pour l’environnement et réduit sa consommation énergétique

Le 19 Sep 2022Actu Marseille s’engage pour l’environnement et réduit sa consommation énergétique

Cela fait plusieurs années que la préservation et la valorisation de l’environnement font partie des sujets de haute importance afin de préserver notre avenir. La préservation des ressources de notre planète passe notamment par la réduction de notre consommation énergétique. La municipalité de Marseille l’a bien compris et développe plusieurs mesures en faveur de la sobriété énergétique.

Qu’est-ce que la sobriété énergétique ?

Dans le monde, la production actuelle d’énergie contribue au réchauffement climatique. En effet, ce sont des usines thermiques qui fonctionnent au pétrole ou au charbon qui fabriquent actuellement nos énergies. Or, le pétrole, le charbon et le gaz représentent plus de 90% des émissions mondiales de CO2. Face à ce constat, il est important d’agir. C’est là qu’entre en jeu la sobriété énergétique, une démarche qui agit pour la diminution des consommations d’énergie en modifiant les modes de vie, les comportements ou encore l’organisation collective.

L’objectif est de limiter les consommations d’énergie à ce dont nous avons besoin pour vivre en supprimant toutes les dépenses superflues voire même de passer aux énergies renouvelables. Cela permet notamment de faire des économies sur les factures mais aussi de répartir plus équitablement l’énergie disponible. La pollution des sols ou de l’air est ainsi limitée et notre qualité de vie améliorée. Lors de la COP21, la France s’est notamment engagée à réduire sa consommation d’énergie de 50% minimum d’ici 2050.

Les différentes mesures mises en place par la municipalité de Marseille

La municipalité de Benoît Payan entend bien faire de Marseille une ville plus verte et plus juste. Pour la première fois cette année, la Ville de Marseille consacre 1/5ème de son budget à la sobriété énergétique. La municipalité a récemment annoncé qu’elle était en train de travailler sur un plan de sobriété énergétique qui sera présenté prochainement. En attendant, la Ville de Marseille à d’ores et déjà pris certaines mesures que nous vous dévoilons dans cet article.

Baisse du chauffage et de la climatisation dans les bâtiments municipaux

Compte tenu des températures que nous observons à l’été et au printemps, il va de soi que la climatisation se révèle indispensable pour un bon nombre de Marseillais. Bien entendu, les bâtiments municipaux sont également équipés de la climatisation. Sauf qu’un climatiseur est un appareil très gourmand en énergie et très polluant.

Cette année, la municipalité s’est donc engagée à baisser la climatisation en été mais aussi le chauffage en hiver dans tous les bâtiments municipaux (excepté les établissements scolaires). Chaque degré de baisse permettrait d’économiser 7% d’énergie. Cet été, la Ville de Marseille a déjà économisé 238 000 euros sur l’usage de la climatisation. Elle devrait économiser près d’un million d’euros cette année rien qu’en baissant le chauffage d’un degré.

La question de l’éclairage public

Depuis le mois de septembre, la municipalité de Marseille a pris la décision d’éteindre l’éclairage des 140 monuments qui bénéficient de l’éclairage public à partir de 22h30 en été et 23h30 en hiver. Seule la basilique de Notre-Dame de la Garde restera éclairée après ces horaires.

Afin de limiter encore plus sa consommation d’énergie, la municipalité de Marseille souhaite passer à un éclairage LED pour tous les éclairages publics. Cela devrait pouvoir se mettre en place d’ici 2030. Un quart des éclairages utilise déjà la technologie LED actuellement. Le passage à un éclairage LED devrait permettre à la Ville de diviser par deux sa facture d’éclairage public.

Notez que l’éclairage LED possède de multiples bienfaits pour l’environnement. L’ampoule LED a une durée de vie plus longue que l’ampoule à incandescence. Elle n’utilise pas de mercure et possède une consommation énergétique de 90% inférieure à celle d’une ampoule classique.

La réduction des émissions de carburant pour les véhicules de la Ville

La municipalité souhaite diminuer la consommation de carburant de son parc de véhicules de 30 % d’ici 2030. La ville encourage également les différents services municipaux à passer à la mobilité douce.

Notez que pour les Marseillais, la ZFE (zone de faibles émissions mobilité) est instaurée à Marseille depuis le 1er septembre. L’objectif est d’interdire l’accès des véhicules les plus polluants au centre-ville. Une mesure qui vise également à réduire les émissions de carburants à Marseille. Marseille rejoint ainsi les villes de Paris, Lyon, Grenoble, Strasbourg, Toulouse et Rouen qui ont déjà instauré ce périmètre au sein de leur territoire. C’est une mesure qui ne fait pas l’unanimité auprès des Marseillais.

Le périmètre de la ZFE à Marseille. Crédit photo : trouver.datasud.fr
Auteur de l'article :
Emma Antosik
Copyright Tarpin bien
Attention ! Les commentaires ne sont pas forcément vus par les établissements et événements. Si vous souhaitez réserver ou acheter des billets, faite le directement via les liens proposés ci-dessus ou en contactant l'établissement. Les commentaires sont publics, par conséquent n'écrivez pas de coordonnées personnelles (téléphone, mail, adresse ...).

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières actus

La municipalité de Marseille demande l'encadrement des loyers
3 Oct 2022
En savoir plus
Où sortir à Marseille ce week-end ? (du 5 au 9 octobre 2022)
3 Oct 2022
En savoir plus
COUPE DU MONDE DE FOOTBALL 2022 : La Ville de Marseille ne diffusera pas les matchs sur écran géant
3 Oct 2022
En savoir plus
Les secrets de l'Hôtel-Dieu !
30 Sep 2022
En savoir plus
5 anecdotes sur Bernard Tapie
30 Sep 2022
En savoir plus
Où sortir à Marseille en octobre 2022 ?
29 Sep 2022
En savoir plus
Où sortir à Marseille avec les minots (vacances de la Toussaint 2022)
29 Sep 2022
En savoir plus
Où sortir à Marseille pour halloween 2022 ?
29 Sep 2022
En savoir plus