Le premier restaurant situé en prison ouvre à Marseille !

Le 9 Nov 2022ActuRestaurant Le premier restaurant situé en prison ouvre à Marseille !

Le restaurant bistronomique Les beaux mets ouvrira au public le 15 novembre prochain. Ce restaurant s’installe au sein de la prison historique des Baumettes. Il devient ainsi le premier restaurant français ouvert au public à ouvrir au sein d’une prison. Nous vous présentons le concept de ce restaurant hors du commun !

Le concept des Beaux Mets

D’où vient cette idée de restaurant pénitentiaire ?

Le restaurant des Beaux Mets est un concept imaginé par la direction Interrégionale des Services Pénitentiaires de Marseille et l’association Festin. Je vous le disais en introduction, ce concept de restaurant installé dans les locaux d’une prison est inédit en France. Toutefois, d’autres restaurants de ce type existent déjà ailleurs dans le monde. À Milan par exemple, vous pouvez manger au restaurant In Galera situé au sein de la prison de Bollate. À Londres, c’est la prison de Brixton qui dispose de son propre restaurant nommé The Clink. C’est en visitant ces deux prisons que l’administration pénitentiaire a développé l’idée des Beaux Mets. Quelques années plus tard, le restaurant s’installe dans les bureaux de l’ancien quartier des femmes des Baumettes sur un espace de 234 m2.

Un restaurant qui favorise la réinsertion des détenus en fin de peine

Pour un détenu, la sortie de prison est parfois difficile. Certains d’entre eux ont du mal à s’insérer dans la vie active. La plupart des détenus ont un très faible niveau de qualification (ils sont plus de 90 % à ne pas posséder le diplôme du bac). Moins d’un détenu sur trois aurait accès à un emploi après sa sortie de prison. Or, dans le secteur de la restauration, il y a aujourd’hui 200 000 postes à pourvoir. C’est de ce constat que naît le projet des Beaux Mets. Ce restaurant est englobé dans la Structure d’Accompagnement vers la Sortie (SAS) des Baumettes créée en 2018.

Une SAS est une structure qui aide les détenus à préparer leur sortie de prison en favorisant leur connexion avec l’extérieur. Au restaurant des Baumettes, tous les commis de cuisine et les serveurs seront des détenus dont la peine de prison se termine bientôt. Cet emploi leur permet de faciliter leur réinsertion dans le monde professionnel une fois qu’ils sont sortis de prison. L’objectif du restaurant est d’offrir une expérience professionnelle aux détenus pendant leur séjour en prison afin que ceux-ci décrochent une opportunité professionnelle plus facilement une fois dehors et se sentent valorisé grâce à ce qu’ils font.

Les détenus qui travaillent au Beaux Mets sont accompagnés et formés par des professionnels de la restauration issus de l’association Festin : une cheffe de cuisine, une seconde de cuisine et un maître d’hôtel. Des spécialistes de l’insertion professionnelle accompagnent également les détenus. Une fois sortis, les employés des Beaux Mets continuent de bénéficier d’un suivi socioprofessionnel. Sur une année, le restaurant permettra d’accompagner 40 détenus vers leur sortie de prison.

Un restaurant bistronomique avec une carte aux saveurs méditerranéenne

C’est la cheffe Sandrine Sollier qui est à la tête du restaurant. Avant d’opérer dans les cuisines des Beaux Mets, elle a notamment travaillé avec Gérald Passedat le chef du Petit-Nice, au restaurant Chez Fonfon situé au Vallon des Auffes et au Buddha Bar Monte Carlo situé à Monte Carlo. Pour les Beaux Mets, Sandrine Sollier a imaginé une carte bistronomique inspirée des saveurs méditerranéennes et élaborée avec des produits frais et de saison. Des plats comme le carpaccio de bœuf, le tartare de daurade ou encore le crumble d’agneau figureront au menu. Des formules entrée, plat et dessert seront proposées au tarif de 35 euros.

Pour en profiter, il faudra toutefois se plier à certaines règles propres au milieu carcéral. Seules les personnes majeures pourront venir manger au restaurant. Il faudra réserver la table 4 jours à l’avance et se soumettre à un contrôle d’identité. L’administration pénitentiaire vérifiera le casier judiciaire de tous les clients avant de les laisser entrer. Il faudra également laisser à l’entrée téléphone portable et monnaie dans un casier avant d’accéder au restaurant. À table pas d’alcool ! Les boissons alcoolisées sont bien entendu interdites en prison.

Auteur de l'article :
Emma Antosik
Copyright Tarpin bien
Attention ! Les commentaires ne sont pas forcément vus par les établissements et événements. Si vous souhaitez réserver ou acheter des billets, faite le directement via les liens proposés ci-dessus ou en contactant l'établissement. Les commentaires sont publics, par conséquent n'écrivez pas de coordonnées personnelles (téléphone, mail, adresse ...).

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières actus

À quoi ressemblera l'aéroport de Marseille dans quelques années ?
25 Jan 2023
En savoir plus
Où sortir à Marseille ce week-end ? (du 25 au 29 janvier 2023)
24 Jan 2023
En savoir plus
iFly met à l'honneur le sport féminin
23 Jan 2023
En savoir plus
Une pizzeria institutionelle en plein coeur de Marseille
21 Jan 2023
En savoir plus
Le résumé des actus de la semaine (du 16 au 21 janvier 2023)
20 Jan 2023
En savoir plus
Le premier supermarché coopératif de Marseille se situe à deux pas du Vieux-Port !
18 Jan 2023
En savoir plus
Benoît Payan annonce les grands projets pour Marseille en 2023
17 Jan 2023
En savoir plus
La rafle de Marseille
17 Jan 2023
En savoir plus