L’histoire des remparts de Marseille refait surface au boulevard des Dames ! 

CultureHistoire L’histoire des remparts de Marseille refait surface au boulevard des Dames ! 

En avril 2022, des travaux de canalisation sont réalisés boulevard des Dames. Les ouvriers font une découverte pour le moins surprenante ! Alors qu’ils creusent le haut du boulevard, à quelques pas de la Porte d’Aix, ils mettent au jour un morceau des remparts de Marseille datant du XVIIe siècle. Quelle est son histoire et à quoi pouvait-il bien servir ? Le Tarpin Bien remonte le temps avec vous pour vous expliquer ce que signifie cette découverte ! 

La découverte du rempart 

Au Printemps 2022, les ouvriers de la Sade (une entreprise spécialisée dans les travaux hydrauliques) creusent des tranchées le long du boulevard des dames pour y installer des canalisations thermiques. Ils tombent d’abord sur un tas d’os. Les archéologues se rendent bien entendu sur place pour examiner la découverte. Au début, ils pensent avoir découvert un nouveau charnier de la Peste.

Ce sont des sépultures de catastrophe aménagées dans de grandes fosses où étaient jetés les corps des défunts atteints de la Peste. Or, ce n’était probablement pas la bonne piste puisqu’il n’y avait aucun squelette complet, seulement des ossements disparates. Les archéologues pensent alors avoir affaire au démantèlement d’un cimetière et suivent les travaux de près. Quelques jours plus tard, dans la partie haute de la tranchée, un rempart datant de 1860 est mis au jour. Celui-ci mesure 10 mètres de long, 3 mètres de large et 1,70 mètres de hauteur. 

L’histoire du rempart des remparts de Marseille

Ce sont les architectes et les historiens qui ont pu estimer la date de construction du rempart. Ils estiment que celui-ci date de la fin du XVIIe siècle. Pour les archéologues de l’INRAP, (l’Institut de Recherches Archéologiques Préventives) cette découverte permet de confirmer un tracé déjà identifié sur d’anciennes cartes de la ville.

Ce rempart témoigne de la politique de Louis XIV et de ses relations avec Marseille. En effet, ces vestiges font partie d’un rempart construit entre 1669 et 1694 dont le seul vestige visible jusqu’à maintenant se trouve rue des Lices dans le quartier de Saint-Victor

A Marseille, les années 1650 voient naître un certain nombre de frondes et de rebellions contre le gouvernement et l’autorité royale. Pour Louis XIV, la ville de Marseille est importante. En effet, Louis XIV sait que l’activité portuaire de Marseille peut rapporter beaucoup au Royaume de France. Ainsi, il décide qu’il est grand temps de supprimer les envies ardentes de rébellion des Marseillais. Début 1660, environ 6 000 soldats occupent la ville. Désarmée et contrôlée, Marseille doit se soumettre. Une fois la ville contrôlée Louis XIV entreprend une vaste politique d’urbanisme.  

Un rempart qui permet d’aggrandir le territoire de la ville de Marseille 

C’est dans le cadre de cette politique que sont construits les remparts du boulevard des Dames. Ils font partie d’un vaste ensemble destiné à agrandir la ville qui commençait à étouffer à l’intérieur de ses murs qui datent du XIe siècle. Avec la construction des nouveaux remparts, Louis XIV fait passer la superficie de la ville de 60 à 195 hectares ! Il réalise ainsi la plus vaste opération d’urbanisme en Provence de l’époque ! 

Un moyen de protéger et de contrôler les Marseillais 

Avec ces remparts, la volonté du roi soleil était bien entendu d’aggrandir le territoire de Marseille et de protéger la ville de potentiels assaillants mais il se trouve que cette construction avait une autre fonction. Louis XIV souhaite garder un œil sur la population Marseille réputée pour son côté rebelle afin d’éviter de perdre la mainmise qu’il avait réussi à posséder sur la ville. Ainsi, tout comme la construction des forteresses de Saint-Jean et de Saint-Nicolas, la construction des remparts qui encerclent la ville permet au roi et à son armée de surveiller la population et de voir arriver d’éventuelles rébellions à l’intérieur de la ville ! Le rempart partait du fort Saint-Jean et s’étendait jusqu’au fort Saint-Nicolas en passant par l’anse de la Joliette, le boulevard des Dames, le quartier de Saint-Charles, le boulevard d’Athènes, Noailles et le cours Pierre Puget. 

Ce rempart ne reste pas longtemps sur pied. Il est progressivement détruit entre la Révolution et le 19e siècle car on l’accusait de séparer Marseille de ses faubourgs. 

Malheureusement, les vestiges découverts sur le boulevard des Dames ne sont pas sauvegardés. Ils auraient gêné l’installation du système de chauffage. Si vous voulez voir ce rempart, vous pouvez toujours vous rendre rue des Lices. 

Auteur de l'article :
Emma Antosik
Copyright 2022 Tarpin bien
Attention ! Les commentaires ne sont pas forcément vus par les établissements et événements. Si vous souhaitez réserver ou acheter des billets, faite le directement via les liens proposés ci-dessus ou en contactant l'établissement. Les commentaires sont publics, par conséquent n'écrivez pas de coordonnées personnelles (téléphone, mail, adresse ...).

1 Commentaire

  1. Louis Le Bègue

    Bonjour Emma,
    Avez-vous une explication pour l’orthographe ?
    Lices : palissade
    Lice : Lieu de tournoi
    Lisse : Rue nue (lisse) d’habitation longeant un rempart.
    Alors « lices » ou « lisse » ?
    Perso, j’opterai pour « lisse », parce que des lices à cet endroit me semble
    improbable.
    Juste pour ma culture perso !
    Cordialement,
    Louis.

    Réponse

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières actus

Top des friperies à Marseille
En savoir plus
Du Quebec au Pac à l’eau, connaissez-vous les boissons marseillaises ?
En savoir plus
Que faire à Marseille ce week-end ? (du 28 février au 03 mars)
En savoir plus
Street Art et MMA : le renouveau du stadium de Vitrolles !
En savoir plus
Que faire à Marseille quand il pleut
En savoir plus
Basket Pro : Gagnez le droit de tenter le shoot du milleu de terrain avec le tarpin bien !
En savoir plus
Le street art à Marseille
En savoir plus
Que faire à Marseille ce week-end ? (du 22 au 25 février)
En savoir plus