Quartier de la Plaine

Quartier de la Plaine

Place Jean Jaurès 13005 Marseille
S'abonner à Quartier de la Plaine (0)

Le surnom « La Plaine » donné à ce quartier par les marseillais est dû à la place Jean Jaurès autrefois appelée « plan Saint-Michel »(plan vient de plateau)  et qui est est une voie située après le Cours Julien et le Panier, à la limite des 1er, 5e et 6e arrondissements de Marseille.

La place est un lieu de rendez-vous pour tous les jeunes noctambules attirés par ses cafés, boites de nuit et nombreux pubs, mais pas que ! Au centre de la place Jean-Jaurès, se trouve le Square Yves Montand, nommé ainsi car le chanteur/acteur a habité au début dans les quartiers nord de Marseille. Ce lieu de tranquillité sentant bon les magnolias donne une touche de verdure à la place et l’on peut se détendre sur les bancs pendant que les enfants jouent dans les jeux.

On peut ajouter au quartier de la plaine les rues allant au Cours Julien, le quartier des créateurs (rue Pastoret, rue Bussy l’Indien, rue Crudère, rue des Trois Rois,). Elles ont été décorées de tags et autres, de toutes parts par leurs habitants. Un lieux à visiter, avec le sourire !

Crédit photo : Mathias Pujade
Anecdote

  • C'est sur cette place que le premier feu tricolore fut inauguré par Gaston Defferre en 1953.
  • C'est de cette place que Louis Capazza et Alphonse Fondère se sont envolés vers Appietto en Corse le 14 novembre 1886 sur le ballon Le Gabizos : un vaste bas-relief (de Louis-Marcel Bottinelly, 1930) commémore l'évènement.
  • Par la rue des Trois Mages, on débouche sur la "place du chien saucisse", nommée ainsi le 14 Septembre 2000. Ce nom vient de Saucisse, un chien errant sauvé par la SPA puis recueilli par l'équipe de L'Écailler du Sud, une maison d'édition marseillaise de polars, et en particulier par l'écrivain Serge Scotto qui en fit sa mascotte. Héros d'un grand nombre de romans policiers, candidat aux municipales en 2001 et aux présidentielles en 2002, il méritait bien une place à son nom !

Un peu d'histoire :

Au XIIIème siècle, le plan Saint-Michel (appelé ainsi à cause d'un chapelle située à l'emplacement du couvent des Minimes) était un Champ de Mars, camp des croisés qui attendaient de s'embarquer de Marseille, animé seulement les jours d'exercices militaires ou visites royales comme celles de Robert d'Anjou, François 1er, Charles IX et Marie de Médicis. Commençant à s'urbaniser au XVIIIème siècle, le plan devint une des places les plus bourgeoises et paisibles de la ville avant de voir son sous-sol percé d'un tunnel de 700 mètres de long à l'occasion du passage du premier tramway en 1881.

A faire

  • Le marché maraicher, le plus populaire depuis 1892.
  • Une partie de foot au square de l'autre côté des magnolias.
  • Se rendre, 4 rue de la bibliothèque (perpendiculaire à la place) voir la fontaine Henri-Jacques Espérandieu, célèbre architecte marseillais qui bâtit notamment La bonne mère, le palais longchamp et d'autres fameux monuments marseillais.
Article(s) lié(s)
Itinéraire transport en commun
Attention ! Les commentaires ne sont pas forcément vu par les établissements et événements. Si vous souhaitez réserver ou acheter des billets, faite le directement via les liens proposés ci-dessus ou en contactant l'établissement.

3 Commentaires

  1. Phixie FIl

    Vous devriez retourner voir, ça change très vite? La moitié des arbres qu’on voit sur vos images a été abattue sans sommations et sous protection policière…

    Réponse
  2. Marie Mikolajczak

    Les habitants du quartier de la Plaine et alentours ont appris , sans avoir été concertés que La Ville ( Mairie et Soleam) veulent incessamment raser la Plaine : Abattre 85 arbres !!!!!sains et vigoureux ; de grands arbres ; peut être 115 .
    Couper la place en la faisant traverser de part en part par une voie de circulation automobile ;Faire « dégager » 130 150 forains ???
    Alors que La Plaine , est le poumon vert du quartier , le plus grand marché de Marseille et le plus populaire
    La plus grande place historique de Marseille
    Pour ce la Ville depuis presque trois ans néglige l’entretien minimum de ces 25000mètres carrés. nids de poules ou maintenant de dinosaures ( pour le sol)
    absence de dératisation . Eclairages défaillants non remplacés et même on a droit à des nuits entières sans aucun éclairage ? La Fontaine unique a été réparée par les habitants . Le jardin d’enfants est le plus piteux au point de vue équipements que l’on puisse imaginer . Pas de toilettes Publiques . Tout ceci a été réclamée et réclamé et réclamé.
    Un appêtit de promotteurs qui fait fi de la V ie de Marseille , de la Nature , de l’Histoire de la Ville .

    Réponse
    • Maltsec

      A Marie,
      La concertation au sens d’informations et réponses aux questions préalables a été sabotée par des groupes qui veulent conserver un parking et un espace public mal entretenu (ça arrange tous le monde de se défouler sur l’espace commun). Les arbres sains et vigoureux sont les premières victimes des voitures qui jouent aux auto-tampon avec. Le projet comprend un couvert végétal supérieur en accord avec le PLU qui prévoit que l’ombre n’est plus réservée aux voitures (climat aidant). Le marché historique est un marché de fleurs, le premier, et d’alimentation. Le marché degriffé d’aujourd’hui est le résultat de l’abandon et de la logique la plus commerciale. Les services de la ville sont pitoyables, c’est vrai, mais choisir de laisser ce quartier aux graff, poubelle sauvage, colonisation de la bagnole, aux canalisations fuyardes et aux chaussées trouées. Non, je vis sur cette place et je l’aime.

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'y vais / J'y étais Je suis interessé
Accès en transport en communs
Informations pratiques
Adresse :
  • Place Jean Jaurès 13005 Marseille
Caractéristiques
Fréquentation :
  • Enfants
  • Adolescent
  • Jeune
  • Adulte
  • Senior
  • Familial

Pin It on Pinterest

Share This