Marseille, 2600 ans d’histoire ?

Le 26 Mar 2021Découverte Marseille, 2600 ans d’histoire ?

Vous avez probablement entendu au moins une fois un Marseillais s’exclamer avec fierté « Marseille ! c’est la plus vieille ville de France, c’est 2600 ans d’histoire » (à lire avé l’accent). Mais, au final, pourquoi 2600 ans ? Quel est l’évènement qui permet d’attester que l’histoire de Marseille débute il y a 2600 ans ? Marseille est-elle réellement la plus ancienne ville de France ? Aujourd’hui, sur le Tarpin Bien, nous répondons à toutes ces questions.

Un site peuplé depuis la préhistoire

Lorsqu’on parle des 2600 ans d’histoire de Marseille on débute cette histoire à la date à laquelle la ville a été fondée à savoir en 600 avant Jésus-Christ. Mais cela ne veut pas dire qu’il ne s’est rien passé auparavant . En effet, les hommes sont installés sur le territoire de Marseille depuis la préhistoire. Les premiers vestiges de présence humaine remontent à 60 000 ans avant Jésus-Christ. À cette époque, la célèbre grotte Cosquer, située dans les Calanques était non immergée et habitée. Elle est ornée de fresques et peintures de l’époque. Des fouilles réalisées dans les collines du Riaux, à l’Estaque, dans le massif de Marseilleveyre, ainsi qu’à proximité de la gare Saint-Charles témoignent également d’une présence humaine pendant la préhistoire.

L’origine de la fondation de Marseille reste méconnue

Mais l’histoire de Marseille débute au moment de sa fondation. Ce sont les Grecs, venus de Phocée qui auraient fondé la ville au début du VI e siècle avant Jésus-Christ pour y établir un comptoir de commerce. Les « 2600 ans d’histoire » commencent donc au moment où les grecs accostent dans la calanque du Lacydon, site du futur Vieux-Port et décident de s’y installer. En effet, le site particulièrement bien orienté et à l’abri du vent, s’avère propice pour installer une activité commerciale. Lorsqu’ils arrivent ils sont accueillis par un peuple ligure : Les ségobriges. Des auteurs anciens évoquent leur présence autour du futur lieu de fondation de Marseille, probablement dans le massif de Marseilleveyre. Les grecs s’installent, épousent des gauloises et vont ainsi développer la ville en quelques générations. Voilà pour les faits.

Cependant, les conditions exactes de fondation de la ville restent méconnues. La seule histoire retenue jusqu’à aujourd’hui est celle de la légende de Gyptis et Protis. Gyptis, fille de Nannus, roi des ségobriges serait tombée sous le charme du marin grec Protis et l’aurait choisi comme époux. En guise de cadeau pour leur union, le roi Nannus offre alors à Protis et aux grecs le site de Marseille pour y fonder leur ville. Cette légende est arrivée jusqu’à nous grâce à deux écrits : La Constitution des Massaliotes, œuvre dans laquelle Aristote raconte la légende et Histoires philippiques, un texte de Trogue Pompée qui est aujourd’hui perdu mais qui a été résumé par l’historien Julien. Or, ce n’est qu’une légende et on ne peut pas attester avec certitude de la véracité de ces évènements. Beaucoup des caractéristiques de cette histoire se retrouvent dans d’autres récits légendaires de l’Antiquité.

Ce qui est sûr en revanche, c’est qu’il y a bien eu une présence grecque à Marseille au début du VIe siècle avant Jésus-Christ. Des fouilles ont permis de retrouver des vestiges grecs dans le quartier du Panier. De même, le site du port archéologique encore visible au musée d’Histoire de Marseille atteste de l’activité commerciale des Grecs.

Pour tenter de dater avec précision l’époque de la fondation de Marseille, les historiens ont longtemps cherché le lieu de rencontre entre les Grecs et les Gaulois. Ils ont fini par estimer que cette rencontre avait eu lieu près du Vieux-Port, raison pour laquelle on y trouve une plaque commémorant la fondation de Marseille.

Ces dernières années, des fouilles archéologiques effectuées sur le site de Saint-Blaise, à Saint-Mitre Les Remparts attestent que la ville aurait été, à l’époque de la fondation de Marseille, la capitale des ségobriges ! Les fouilles permettent également de découvrir des vestiges de poteries grecques et gauloises qui ont été datées d’avant la fondation de Marseille. Conclusion, les grecs et les gaulois ne se sont probablement pas rencontrés sur le Vieux-Port de Marseille mais probablement à 40 kilomètres de là, à Saint-Mitre les Remparts !

La fondation de Marseille a donc bien eu lieu au VIe siècle avant Jésus-Christ. Mais aucune certitude historique ne permet d’attester que cela a bien eu lieu précisément en 600 avant Jésus-Christ et que les Grecs et les Gaulois se sont bien rencontrés dans la calanque du Lacydon !

Marseille serait en réalité la 2e plus ancienne ville de France !

Comme dit précédemment, de nombreuses fouilles archéologiques ont permis d’attester la présence des Grecs au début du VI e siècle avant Jésus-Christ. Cette datation a permis aux historiens d’affirmer que Marseille était la plus ancienne ville de France. À titre de comparaison, la fondation de Paris est datée en 52 avant Jésus-Christ lorsque les Romains fondèrent Lutèce. Tout comme Lutèce, la ville de Burdigala qui deviendra l’actuelle Bordeaux est fondée au cours du 1er siècle avant Jésus-Christ par les Bituriges Vivisques (peuple gaulois).

En 1985, des fouilles réalisées à Béziers attestent que la ville aurait elle aussi été fondée par les Grecs à la même époque que la fondation de Marseille. Les archéologues découvrent des vestiges d’habitation et attestent que les vestiges datent d’environ 600 avant Jésus-Christ : une date qui coïncide donc avec la fondation de Marseille. Toutefois les vestiges découverts sont trop peu nombreux pour attester qu’une ville existait bien à l’époque. Il aurait simplement pu s’agir d’un lieu de passage des grecs mais pas d’une ville organisée.

En 2002, des fouilles archéologiques permettent de découvrir les vestiges d’immenses rues grecques bordées de villas. Le doute n’est plus possible, Béziers a bien été fondée par les Grecs !

C’est en 2018, que la vérité éclate au grand jour. De nouvelles fouilles archéologiques, organisées entre octobre 2017 et mars 2018 sur le site de la colline Saint-Jacques ont permis de découvrir des fossés défensifs et une citerne datant de l’époque où la ville était occupée par les Grecs. Ceux-ci sont datés de 625 avant Jésus-Christ. À l’issue de cette datation, la ville de Béziers est officiellement considérée comme la plus ancienne ville de France et relaie Marseille à la seconde place ! Dur.

Auteur de l'article :
Emma Antosik
Copyright Tarpin bien
Attention ! Les commentaires ne sont pas forcément vus par les établissements et événements. Si vous souhaitez réserver ou acheter des billets, faite le directement via les liens proposés ci-dessus ou en contactant l'établissement. Les commentaires sont publics, par conséquent n'écrivez pas de coordonnées personnelles (téléphone, mail, adresse ...).

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières actus

Les vestiges antiques du boulevard de la Corderie vont être ré-enfouis
28 Nov 2022
En savoir plus
La tradition de la Sainte-Barbe !
27 Nov 2022
En savoir plus
Tentez de remporter un iPhone 14 ou une PS5 avec iFly
27 Nov 2022
En savoir plus
Où sortir à Marseille ce week-end ? (du 30 novembre au 4 décembre 2022)
27 Nov 2022
En savoir plus
L'histoire du café presque centenaire de Marseille !
25 Nov 2022
En savoir plus
Où manger vegan à Marseille ?
25 Nov 2022
En savoir plus
Les Sud'crés présentent leurs bûches de Noël 2022
24 Nov 2022
En savoir plus
5 expos à ne pas louper à Marseille !
23 Nov 2022
En savoir plus