On mange des Navettes pour la Chandeleur !

Le 1 Fév 2021CultureDécouverte On mange des Navettes pour la Chandeleur !

À la Chandeleur vous mangez des crêpes ? Arrêtez votre cirque c’est que vous n’êtes pas des vrais marseillais ! Voici l’histoire d’une institution marseillaise : le Four des navettes et son lien avec la Chandeleur !

Le Four des navettes, la plus ancienne boulangerie marseillaise

Si vous vous êtes déjà promené le long de la rue Sainte, vous êtes sûrement déjà passé devant le Four des Navettes. Peut-être même avez-vous déjà senti le délicat parfum de fleur d’oranger qui émane de la boutique ? Il est difficile de résister et de continuer son chemin sans entrer dans la boulangerie. Si c’est le cas, c’est une erreur impardonnable qu’il faut absolument réparer ! Le Four des Navettes est la plus ancienne boulangerie de Marseille. Elle a été fondée par Monsieur Aveyrous, inventeur de la navette en 1781. Le secret de la recette de la navette se transmet de génération en génération. Vous pourrez trouver des recettes de navettes sur internet, mais vous ne trouverez jamais l’authentique recette du Four des Navettes précieusement gardée depuis toutes ces années. On fait cuire les navettes dans le même four depuis 1781 ! L’enseigne est aujourd’hui connue et réputée internationalement.

C’est Monsieur Aveyrous lui-même qui aurait eu l’idée de rappeler cet évènement en confectionnant ses navettes en forme de barque. Une autre histoire veut que les navettes aient cette forme-là car elles évoquent le sexe féminin et par conséquent la fécondité.

Pour le four des Navettes, la Chandeleur est le plus grand évènement de l’année. Et c’est pour cela qu’on évoque cet établissement aujourd’hui. Là c’est le moment où vous vous dites : « des navettes pour la Chandeleur ? Qu’est ce que c’est que cette histoire, où sont mes crêpes ? » En France, selon une coutume venant du Moyen  Âge, si on mange des crêpes à la chandeleur, c’est parce que les paysans en préparaient en pensant que s’ils ne le faisaient pas, la récolte de blé de l’année suivante serait mauvaise. Sauf qu’encore une fois, les Marseillais veulent se démarquer du reste du monde. En Provence, ce jour-là, on déguste des navettes !

L’origine de la chandeleur

Pour les chrétiens, la Chandeleur se fête le 2 février, soit 40 jours après Noël. (La plupart d’entre vous êtes contents parce que la diète post bûche de noël et foie gras fonctionne mais voilà que la tradition vous rattrape et qu’il faut à nouveau s’attabler autour de crêpes !)

Cette fête célèbre à la fois la purification de Marie, la présentation de Jésus au temple de Jérusalem et l’arrivée des saintes maries sur les côtes provençales. Les Saintes Maries désignent trois femmes disciples de Jésus : Marie-Madeleine, Marie Salomé et Marie Jacobé. Selon la tradition chrétienne, elles sont venues s’établir en Camargue après avoir été chassées et contraintes à l’exil par les romains. Elles étaient d’ailleurs accompagnées de Lazare qui devint le premier évêque de Marseille.

La Chandeleur est aussi une tradition païenne qui célébrait la lumière. On allume alors des chandelles ce jour-là dans toutes les maisons. Dans les églises, des cierges aussi sont allumés, ils symbolisent la lumière du Christ sur le monde.

Fêter la chandeleur à Marseille

À Marseille, la Chandeleur se déroule à l’abbaye de Saint-Victor, dédiée à Marie depuis le VIIe siècle. Tout commence avec la procession de la vierge noire, Notre-Dame-de-Confession. Cet évènement se déroule très tôt, il faut être présent sur le Vieux-Port dès 5h du matin. Cette statue du XIIIe siècle, est la seule statue des trois vierges noires connues de Marseille à exister encore. Lors de la Chandeleur on la sort de la crypte de Saint-Victor pour effectuer un tour de bateau en rade pour commémorer l’arrivée de Marie-Madeleine sur les côtes méditerranéennes. L’Évangile arrive également par bateau, porté par les étudiants de la Marine Marchande. Une procession à la lumière des cierges s’effectue ensuite jusqu’au parvis de l’abbaye.

Depuis le parvis, l’archevêque de Marseille, Mgr Jean-Marc Aveline procède à une bénédiction de la ville, de la mer et des cierges qui ont la particularité à Marseille d’être verts. Oui. Marseille ne fête vraiment pas la Chandeleur comme tout le monde ! Ensuite, la messe d’Ouverture de la Chandeleur se déroule dans l’abbaye. Après cela, vers 8 h environ, l’archevêque accompagné d’un bon nombre d’élus locaux dont le maire de la ville se rend au Four des Navettes, juste en face de l’abbaye. Il adresse alors sa bénédiction au four, aux fameuses navettes à la fleur d’oranger, à ceux qui les fabriquent, qui les vendent et à tous ceux qui les mangent !

Cette année en raison de la crise sanitaire, les fêtes de la Chandeleur ne se dérouleront pas comme d’habitude. La procession de la vierge noire est malheureusement annulée. Une messe solennelle se déroulera dès 6h30 dans la cathédrale de la Major. A 9h, rendez-vous au four des navettes où l’archevêque procèdera à la bénédiction. Afin de limiter les rassemblements, plusieurs messes sont programmées à l’abbaye de Saint-Victor : à 11h, 12h30 et 14h30. Une messe de renouvellement des vœux religieux aura lieu à 16h30.

Pour ceux qui ne souhaitent pas assister à la cérémonie religieuse mais qui ont quand même envie d’acheter quelques navettes, il faudra se préparer à supporter un peu d’attente. Selon la tradition, conserver une navette ayant été bénie par l’archevêque ainsi qu’un cierge vert de la cérémonie jusqu’à la prochaine Chandeleur porte bonheur. Un an après, faites brûler votre cierge et mangez la navette. Oui. Elle sera toujours bonne. Ces gâteaux se conservent très longtemps.

Parmi les autres spécialités provençales que vous pouvez découvrir au four des navettes :

  • La pompe à l’huile : Une brioche sucrée cuite au four et délicatement parfumée avec de la fleur d’oranger et de l’huile d’olive. C’est l’une des gourmandises qui fait partie de la tradition provençale des 13 desserts que l’on déguste à Noël !
  • Le gibassié: Un autre incontournable des fêtes de Noël ! Le gibassié est une sorte de fougasse sucrée, épicée avec de l’anis, de l’écorce d’orange ou encore de la fleur d’oranger.

Et si vous ne pouvez plus vous passer de navettes, sachez que le Four des Navettes propose de remplacer les traditionnelles dragées de mariages et baptêmes par de jolies navettes bien dorées ! La classe non ?

Auteur de l'article :
Emma Antosik
Copyright Tarpin bien
Attention ! Les commentaires ne sont pas forcément vu par les établissements et événements. Si vous souhaitez réserver ou acheter des billets, faite le directement via les liens proposés ci-dessus ou en contactant l'établissement.

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières actus

Massilia Sound System - sale caractère
19 Juin 2021
En savoir plus
Où se baigner à Marseille cet été ?
18 Juin 2021
En savoir plus
La recette archi simple du chef Julien Diaz
17 Juin 2021
En savoir plus
Marsatac dévoile sa programmation 2021
16 Juin 2021
En savoir plus
Casting chroniqueur / chroniqueuse pour le Tarpin Bien
15 Juin 2021
En savoir plus
Top 5 des idées cadeaux pour la fête des pères
15 Juin 2021
En savoir plus
Où regarder l'Euro à Marseille ?
14 Juin 2021
En savoir plus
Réouverture d’iFly Aix-Marseille
12 Juin 2021
En savoir plus