À quoi pourrait ressembler le réseau de bus en 2025 ?

Le 7 Nov 2022Actu À quoi pourrait ressembler le réseau de bus en 2025 ?

Depuis septembre 2022, la Métropole travaille sur la refonte du réseau de bus marseillais. Un projet a été récemment présenté par les élus. Extension de lignes, mise en place de bus à la demande, horaires de service rallongés… De nombreux points sont abordés dans ce projet de refonte consulté par Marsactu en avant-première. Nous faisons le point sur tout ce qui pourrait changer prochainement sur le réseau de bus Marseillais ! Attention ! Les mesures énoncées ne sont pas définitives pour le moment. Le projet devrait être voté d’ici la fin de l’année pour une mise en place des mesures en 2025 !

Pourquoi la métropole travaille-t-elle sur une refonte du réseau de bus ?

Si la Métropole s’investit autant dans la modernisation du réseau de bus marseillais, c’est parce que la situation actuelle présente de nombreux problèmes. Pourtant, le bus est très populaire pour les Marseillais. Actuellement les lignes de bus représentent 47,7 % du trafic total de la RTM. Le réseau compte 93 lignes. Ces lignes s’étendent sur un périmètre de 667,2 kilomètres (selon les chiffres donnés sur le site de la RTM).

Un réseau en désordre

Le réseau est vieux de plusieurs décennies. Au fil du temps, de nombreuses modifications ont été apportées aux lignes, aux horaires et aux trajets. Certaines lignes possèdent même des variantes à l’image du 19 qui possède deux doublons le 19 B et le 19 T avec des points de départ et d’arrivée différents. Pour les usagers, il devient parfois difficile de s’y retrouver !

Un réseau de bus de nuit insuffisant

La désorganisation du réseau n’est pas le seul inconvénient du réseau de bus actuel. L’autre gros problème c’est le réseau de noctiliens ! Le réseau compte 12 lignes de bus nocturnes et le dernier départ de ces lignes est à 00h45. Après une heure du matin, il n’y a plus aucune offre de transports en commun pour les Marseillais. Il ne leur reste que la marche ou le taxi pour rentrer chez eux. Pour Audrey Gatian, adjointe au maire de Marseille, c’est clairement insuffisant : « il y a beaucoup d’attentes sur ce thème. On est la deuxième ville de France, avec une vie culturelle importante. »

La question de la fréquence des bus

Enfin, c’est la fréquence de passage des bus qui pose problème. Si certaines lignes ont des départs fréquents grâce aux Bus à Haut Niveau de Service, d’autres lignes ont très peu de passage. Un passage toutes les 30 minutes, voire toutes les heures, cela peut vite compliquer les choses lorsqu’on a un rendez-vous important notamment dans les quartiers nord de la ville qui forment la zone la moins bien desservie de Marseille.

Catherine Pila, élue métropolitaine en charge de la régie des transports est formelle : « Ce réseau obsolète ne répond plus aux attentes de la population et au développement de la ville ».

Crédit photo : Page Facebook de la RTM.

Les aménagements proposés

La création de lignes principales

Afin d’apporter un peu d’ordre et de hiérarchie au réseau de bus marseillais, la Métropole travaille sur la mise en place de lignes principales. Ces lignes principales sont au nombre de 19. Elles auraient une cadence de passage renforcée et une amplitude horaire plus grande. Elles desserviront tous les quartiers de la ville afin d’améliorer les connexions entre le centre-ville et les zones périphériques. Parmi ces lignes principales nous retrouvons notamment un bus qui partirait de Castellane pour rejoindre la Valentine ou encore la ligne qui partirait des Catalans pour rejoindre les plages du Prado. À ces 19 lignes principales, s’ajoutent des lignes transitoires. Ces lignes transitoires joueraient le rôle de lignes principales sur des trajets destinés à être couverts par le tramway ou par les Bus à Haut Niveau de Service en attendant leur mise en service. Ces lignes principales se complètent de 43 lignes dites « standards ».

Le plan des lignes principales et transitoires. Crédit photo : Marsactu.fr

L’extension de plusieurs lignes existantes

Plusieurs lignes déjà existantes devraient s’étirer afin de couvrir un périmètre plus large. L’objectif est d’offrir aux usagers une multiplication des possibilités de correspondance. Actuellement, le réseau de bus se cantonne à Marseille, Allauch, Septèmes et Plan-de-Cuques. L’extension des lignes permettrait d’aller au-delà de ce périmètre et de desservir deux nouvelles zones : la zone commerciale Plan de Campagne et Aubagne (au niveau du lycée Eiffel).

Des lignes couvrant seulement la zone de Marseille devraient elles aussi être étendues afin de permettre aux usagers d’aller plus facilement d’un bout à l’autre de la ville. C’est notamment le cas du 19 qui relie actuellement Castellane à la Pointe-Rouge et qui devrait s’étendre jusqu’à la gare de la Blancarde. C’est également le cas du 32 qui relie la Bourse à l’IUT de Saint-Jérôme et qui devrait désormais pousser jusqu’à la Timone.

Crédit photo : Page Facebook de la RTM.

La création de nouvelles lignes

Afin d’offrir aux Marseillais un réseau de bus digne de ce nom et plus optimisé, la Métropole ne réfléchit pas simplement sur la modification du réseau actuel. La création de nouvelles lignes est également en cours de discussion. Avec ces nouvelles lignes, la Métropole souhaite notamment renforcer l’accès des différentes zones de la ville au littoral. Ainsi, une ligne reliant les quartiers nord à la plage des Catalans est en projet. Une autre ligne apparaît pour relier les HLM des 15e et 16e arrondissements aux plages de Corbières.

Un accès renforcé au parc National des Calanques

Renforcer les possibilités d’accès du Parc National des Calanques en transport en commun est également une priorité pour la Métropole. Le parc National des Calanques attire de plus en plus de visiteurs (3 millions de visites annuelles ces dernières années). C’est un espace fragile et protégé, il convient donc de limiter le plus possible la circulation des voitures aux abords du parc. Il est important de proposer aux visiteurs une alternative en transports en commun qui tiennent la route.

Pour cela, la Métropole intègre deux lignes déjà existantes dans le futur réseau des lignes principales. Il s’agit de la ligne 23 qui relie le métro Rond-Point du Prado aux Baumettes et de la ligne 45 qui relie le Prado à Marseilleveyre. Concernant la ligne 45, la Métropole a également pour projet de l’étirer du Rond-Point du Prado jusqu’à la gare Saint-Charles afin que les touristes aient la possibilité de rejoindre les calanques directement depuis la gare en toute simplicité sans aucun changement !

Des aménagements pour accélérer la vitesse des bus

Cela fait plusieurs années que la Métropole travaille sur l’amélioration de la vitesse commerciale des bus de la RTM. La vitesse commerciale, c’est la vitesse moyenne d’un bus lorsqu’il est en service. Elle se calcule à partir de la vitesse de pointe, des accélérations, des décélérations et des arrêts. À Marseille, la vitesse des bus pose problème. En moyenne, les bus marseillais sont à 10 km/h. Ils vont donc 10 % moins vite que les bus des autres villes de France (selon les propos rapportés par Marsactu). Ceci est notamment dû à aux rues étroites, à l’encombrement de l’espace public et aux incivilités qui ralentissent le bus. Conséquences : des bus souvent en retard et des usagers mécontents.

Pour améliorer la vitesse commerciale du bus, différents aménagements doivent être réalisés sur son trajet. Cela passe notamment par la création de voies qui lui sont uniquement réservées aux carrefours et aux intersections. Le bus doit également être prioritaire aux feux et avoir la possibilité de modifier son point d’arrêt lorsque les conditions de circulation l’imposent. Des mesures compliquées à mettre en place puisqu’elles imposent de limiter la place de la voiture dans une ville où elle reste dominante. Pour mener à bien ce projet, la Métropole doit travailler en collaboration avec la Ville de Marseille et la Police Municipale.

Crédit photo : Page Facebook de la RTM.

Vous cherchez d’autres options que le bus pour circuler à Marseille ? La solution est dans l’article ci-dessous !

Auteur de l'article :
Emma Antosik
Copyright Tarpin bien
Attention ! Les commentaires ne sont pas forcément vus par les établissements et événements. Si vous souhaitez réserver ou acheter des billets, faite le directement via les liens proposés ci-dessus ou en contactant l'établissement. Les commentaires sont publics, par conséquent n'écrivez pas de coordonnées personnelles (téléphone, mail, adresse ...).

1 Commentaire

  1. Hamelle

    Cette été fut insupportable devant la fréquentation accrue des touristes empruntantd la ligne 60…
    Toujours bondés du matin au soir…Après la journée de travail et chargée étant abonnée j aimerais bénéficier du transport normalement quelque soit le mois de l année.

    Y a t’il des alternatives possible pour étudier cette problématique car le tourisme à Marseille sera de plus en plus attractif….

    Merci

    Réponse

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières actus

Une exposition immersive sur la chapelle Sixtine de Michel-Ange à Marseille !
6 Fév 2023
En savoir plus
Où fêter la St-Valentin à Marseille ?
6 Fév 2023
En savoir plus
Où sortir à Marseille ce week-end ? (du 8 au 12 février 2023)
6 Fév 2023
En savoir plus
Quelles sont les perturbations à prévoir pour le mardi 7 février et samedi 11 février 2023 à Marseille ?
6 Fév 2023
En savoir plus
🎬 ASTÉRIX ET OBÉLIX, L'EMPIRE DU MILIEU - Critique (sans spoil jusqu'à 08:10)
3 Fév 2023
En savoir plus
Où manger des Oursins à Marseille ?
2 Fév 2023
En savoir plus
Beyonce en concert à Marseille en 2023
1 Fév 2023
En savoir plus
Quelles sont les perturbations à prévoir aujourd'hui à Marseille ?
30 Jan 2023
En savoir plus