Ta balade pour digérer : Au coeur du quartier de Vauban !

Difficulté :
+ Détails de l'itinéraire
Ta balade pour digérer : Au coeur du quartier de Vauban !

Habitants des quartiers de Castellane et de Saint-Victor, cette balade est pour vous ! Voici un petit circuit dans le quartier de Vauban à réaliser en famille le 25 décembre pour apprendre des choses et rentrer à la maison en se sentant un peu plus léger ! Promis, elle ne vous prendra pas plus de 20 minutes

Bien entendu, vous vous êtes sûrement déjà rendus plus d’une fois dans le quartier de Vauban puisque c’est tout en haut de ce quartier que trône la basilique Notre-Dame de la Garde qui veille sur les Marseillais. Cependant, avez-vous déjà pris le temps de faire un tour dans les petites rues autour de la basilique et de découvrir les secrets de ce quartier aux allures de petit village provençal ? 

Le cours Pierre Puget

Notre balade débute sur le Cours Pierre Puget au pied du boulevard Notre-Dame qui monte jusqu’à Vauban. 

Le cours Pierre Puget est créé en 1800 par le préfet Charles Delacroix sur l’emplacement des anciens remparts de Marseille. Sa construction permet au préfet de donner du travail à de nombreux habitants de Marseille qui seront employés pour la construction de son cours. Initialement, le cours est baptisé cours Bonaparte. Un buste de Napoléon Bonaparte est d’ailleurs installé dans la partie haute du cours. Au moment de la chute de l’Empire, le buste de Napoléon  sera abattu. Le cours est ensuite renommée cours Pierre Puget en référence au célèbre architecte, sculpteur et peintre Marseillais du XVIIe siècle. Le cours Pierre Puget est essentiellement connu pour abriter le Palais de Justice de Marseille depuis la seconde partie du XIXe siècle. Il est très plébiscité par les familles bourgeoises de Marseille qui apprécient de vivre à quelques minutes du centre-ville mais à l’écart de l’agitation du Vieux Port. Il abrite également l’entrée du jardin de la colline Puget, le plus vieux jardin public de Marseille. De part et d’autre du cours Pierre Puget se dressent de beaux immeubles de style haussmannien qui abritent quelques appartements, des bureaux ainsi que de nombreux cabinets d’avocats.

Le boulevard Vauban 

Engagez-vous sur le boulevard Notre-Dame pour vous rendre jusqu’au cœur du quartier de Vauban. Attention, la montée est un peu rude ! 

Tout en haut de ce boulevard, vous débouchez au milieu du boulevard Vauban qui est l’axe principal du quartier. C’est sur ce boulevard que se reflète véritablement l’âme du quartier. C’est un boulevard paisible, bordé de devantures de boutiques d’artisans Marseillais qui sont nombreux à s’être installés au pied de Notre-dame de la Garde.

Si le boulevard Vauban et les rues qui lui sont perpendiculaires abritent aujourd’hui des familles aisées en quête de tranquillité qui apprécient de vivre entre mer et collines à quelques minutes seulement du centre-ville, il faut savoir que le quartier était autrefois un quartier ouvrier. C’est au XIXe siècle que le quartier de Vauban se développe. Dans les années 1850, cette partie de la ville est en effet reliée au réseau d’eau potable de la ville. Auparavant, c’était un lieu de chasse.

L’église Saint-François d’Assise

Tout en haut du boulevard Vauban, sur votre gauche, se trouve l’église Saint-François d’Assise . En 1864, le quartier de Vauban se développe considérablement. Monseigneur Cruice, qui est évêque de Marseille à cette époque, décide alors d’ériger le quartier en paroisse et d’y construire une église. Cette église est un édifice aux dimensions très modestes : 35 mètres 70 de longueur, 8 mètres 75 de largeur et 12 mètres 60 de hauteur. La construction du clocher sera réalisée quelques années plus tard, en 1967. Cette église très sobre est joliment décorée pendant les fêtes de fin d’année avec une grande crèche provençale !

L’ancienne carrière Honoré

Depuis l’église Saint-François d’Assise, redescendez le boulevard Vauban sur quelques mètres, puis engagez-vous à gauche sur la rue Fort du Sanctuaire puis à gauche sur la rue Pointe à Pitre pour déboucher sur la rue du Bois Sacré. De part et d’autre de la rue se dressent deux grandes collines en roche. Saviez-vous qu’à l’emplacement où vous vous trouvez actuellement se tenait autrefois une ancienne carrière ? 

En 1905, Pierre Honoré lance l’exploitation d’une carrière dans la roche de Notre-Dame de la Garde. Au fur et à mesure de ces années d’exploitation de la roche, la colline de Notre-Dame de la Garde est peu à peu grignotée. À tel point qu’elle finit par être menacée de disparition… Cela suscite alors la colère de nombreux Marseillais et de plusieurs associations qui demandent l’arrêt immédiat de ce qu’ils appellent “une oeuvre abominable” pour préserver la colline. En juillet 1915, Odysse Richemont, auteur du livre La légende dorée de Notre-Dame de la Garde adresse une lettre à Eugène Pierre, maire de Marseille dans laquelle il écrit les mots suivants : “Vous savez quelle œuvre abominable s’accomplit…Vous avez vu ces chantiers collés aux flancs de la colline comme d’affreuses plaies, ces carrières qui la rongent sur quatre fronts : la mine et le pic s’acharnent avec rage contre la colline bien aimée… la colline est en danger… Monsieur le Maire, arrêtez le bras des vandales ! “.

Les voix se multiplient alors pour réclamer la fermeture de la carrière. Le 25 novembre 1919, un décret du Président de la République est publié. Ce décret déclare que la colline de Notre-Dame de la Garde est d’utilité publique et que son exploitation doit cesser.

Le 15 janvier 1920, le site est classé parmi les sites naturels de caractère artistique par le ministre des Beaux Arts. Malgré cela, l’exploitation de la carrière perdure jusque dans les années 1950. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, sur ordre de la Défense Passive, la direction de la Carrière Honoré creuse un abri dans la roche avec un double accès afin d’y installer une cinquantaine de personnes. La carrière sera finalement détruite à la fin des années 1950 pour permettre la création de la rue du Bois Sacré qui relie les quartiers de Vauban et du Roucas Blanc. L’espace désormais présent entre les deux parties de la colline est surnommée la trouée de Vauban.

Le jardin du Bois Sacré

La rue du Bois Sacré marque également le début des nombreux chemins qui traversent le jardin du Bois Sacré. Le jardin du Bois Sacré est installé sur les flancs de la colline de Notre-Dame de la Garde. Ce parc s’étend sur 1,1 hectares. De tous temps, le lieu d’emplacement de la basilique a toujours été considéré comme sacré et c’est d’ailleurs pour cela que l’on nommera le jardin “jardin du Bois Sacré”. À partir du Moyen-Âge, alors que la Bonne Mère n’est encore qu’une petite chapelle, les pèlerins se succèdent sur les chemins du jardin du Bois Sacré pour monter jusqu’à l’édifice religieux. C’est d’ailleurs grâce à ses nombreux pèlerinages que la ville commencera à édifier la basilique actuelle en 1853 selon les plans de l’architecte Henri Espérandieu.

Avec ses 150 mètres de hauteurs, la colline de Notre-dame de la garde abritera tour à tour une vigie, un sanctuaire et un fort afin de protéger la ville des assauts et de surveiller les Marseillais qui étaient réputés pour être indisciplinés. Les soulèvements étaient nombreux en ville.

Nous avions arpenté les chemins du jardin du Bois Sacré, au cours de cette vidéo l’été dernier :


Les lieux par lesquels vous allez passer

Le Palais de Justice


Situé sur la place Montyon sur le Cours Pierre Puget, le palais de justice actuel fut inauguré par l’architecte Auguste Martin en 1862 et fait 57 mètres de longueur pour 54 mètres de largeur. Il faut savoir que ce n'est le premier à avoir été construit à Marseille. Le premier palais de justice se situait au XVIème siècle sur la place Daviel dans la vieille ville. De capacité insuffisante, il fut décidé la construction de l'actuel palais de justice au ...
Adresse lieu : Place Montyon
131006 Marseille

Le Jardin du Bois Sacré

- Du 01 Janvier au 31 Décembre Lundi : de 00h00 à 23h59 Mardi : de 00h00 à 23h59 Mercredi : de 00h00 à 23h59 Jeudi : de 00h00 à 23h59 Vendredi : de 00h00 à 23h59 Samedi : de 00h00 à 23h59 Dimanche : de 00h00 à 23h59
Le Jardin... Le Jardin du Bois Sacré est un espace inattendu et pittoresque que l'on découvre en gravissant l’escalier situé en haut du Boulevard André Aune. Il s’étend sur le flanc de la colline de Notre Dame de la Garde et fût ainsi considéré de tous temps comme un lieu sacré, donnant d’ailleurs son nom au jardin. A force de succession de processions et pèlerinages pour rendre hommage à la "bonne mère", ...
Adresse lieu : Route du Bois Sacré
13007 Marseille
Attention ! Les commentaires ne sont pas forcément vus par les établissements et événements. Si vous souhaitez réserver ou acheter des billets, faite le directement via les liens proposés ci-dessus ou en contactant l'établissement. Les commentaires sont publics, par conséquent n'écrivez pas de coordonnées personnelles (téléphone, mail, adresse ...).

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.