Le projet de voie verte le long de l’Huveaune se concrétise

Le 28 Sep 2022ActuUrbanisme Le projet de voie verte le long de l’Huveaune se concrétise

Cela fait plusieurs années que la métropole Aix-Marseille Provence travaille sur l’aménagement des berges de l’Huveaune. Ceci dans l’objectif d’offrir aux Marseillais un nouveau lieu de promenade mais aussi de revaloriser et dépolluer ce fleuve qui provoque bien des tracas lors des épisodes pluvieux. Si pour le moment rien ne semblait réellement décoller, les choses semblent s’accélérer. On en sait plus sur les aménagements réalisés le long du fleuve. On vous dit tout !

L’Huveaune en quelques mots 

L’Huveaune est un cours d’eau qui prend sa source dans le massif de la Sainte-Baume au niveau du Vallon de la Castelette. Le fleuve se jette ensuite dans la mer Méditerranée à Marseille au niveau du parc Borély. C’est le principal fleuve Marseillais. La légende raconte que ce sont les larmes de Marie-Madeleine qui a vécu recluse dans une grotte près de la source de l’Huveaune qui alimenterait ce cours d’eau. L’Huveaune a un lien étroit avec le développement économique de la Ville de Marseille. Au Moyen-Âge, lorsqu’apparaissent les premiers villages Marseillais (Saint-Loup, Saint-Marcel etc.), la vallée de l’Huveaune devient propice au développement de l’activité maraîchère. L’Huveaune sert également pour l’approvisionnement des moulins de Marseille. Au XIXe siècle, les usines remplacent les terres maraîchères. Faïenceries, tuileries, chocolateries se multiplient entre Aubagne et Marseille. L’Huveaune est très polluée à cette époque. 

Aujourd’hui, les usines ont disparu et les berges du fleuve, hormis pour le tronçon entre Borély et Sainte-Marguerite Dromel, ne sont pas du tout exploitées.

Le projet 

C’est dans l’objectif de faire de Marseille une ville plus verte et plus apaisée que la métropole d’Aix-Marseille Provence et la société d’aménagements urbains de la SOLEAM présentent en 2021 leur volonté de faire de l’Huveaune une promenade accessible aux piétons mais aussi aux cyclistes.

Actuellement, un sentier permet déjà de longer l’Huveaune sur 2,5 kilomètres entre la plage de l’Huveaune et le boulevard Sainte-Marguerite Dromel. Voici à quoi ressemble la promenade :

L’objectif de ce projet est d’aménager les berges dans la continuité de ce qui existe actuellement sur ce tronçon. La promenade devrait s’étendre dans un premier temps sur 10 kilomètres. Il sera possible de relier le littoral à la sortie de Marseille au niveau du boulevard de la Millière dans le 11e arrondissement. Le projet vise la création d’une voie dédiée aux transports à mobilité douce (vélos et trottinettes) en plus du chemin piéton. Des lieux de pause, des jeux pour enfants et des parcours pédagogiques devraient également voir le jour. Si la “voie verte de l’Huveaune” devrait permettre de se rendre jusqu’à  la sortie de Marseille dans un premier temps, l’objectif à terme et de permettre aux promeneurs qui l’empruntent de relier Marseille à Aubagne. 

La dimension écologique du projet

Avec ce projet, la métropole entend offrir un nouvel espace de promenade aux Marseillais. Toutefois, l’enjeu de cette voie verte comporte également une dimension écologique puisque le cours d’eau devrait être revalorisé et protégé. Pour Didier Réault, vice-président délégué au littoral et au cycle de l’eau, la gestion de l’Huveaune a longtemps été oubliée. La métropole souhaite notamment lutter contre la pollution et les inondations. Ainsi, le lit du fleuve devrait s’élargir pour permettre une meilleure absorption des précipitations au cours des épisodes pluvieux. Les voies piétonnes et cyclables ne s’installeront pas sur les berges du fleuve mais dans son lit juste au-dessus de l’eau. Cela permettra d’avoir un espace d’absorption supplémentaire pour que le fleuve puisse contenir la pluie et ainsi empêcher les crues en cas d’intempéries. 

Les travaux devraient également permettre à l’Huveaune de retrouver son lit naturel sur le dernier tronçon de sa course. En effet, depuis 1986, la majeure partie du fleuve est déviée au niveau du barrage Pugette (à Sainte-Marguerite). Le fleuve finit sa course dans la Méditerranée au niveau de la calanque de Cortiou et non plus dans les eaux de la plage de l’Huveaune. C’est d’ailleurs pour cela que le niveau de l’eau est particulièrement bas au niveau du parc Borély. Cette déviation permet d’éviter de polluer les plages Marseillaises. À  l’époque les eaux n’étaient pas traitées. 

Malheureusement, l’Huveaune provoque toujours des pics de pollution en cas d’intempéries. S’il pleut beaucoup, la vanne du barrage de la Pugette déborde. Les eaux du fleuve se déversent alors dans leur lit initial avec un mélange d’eau de pluie et d’eaux usées déversées directement sur les plages Marseillaises… L’objectif est de régler ce problème d’évacuation. Cela devrait permettre au fleuve de retrouver son lit naturel sans qu’il n’y ait plus de danger pour les Marseillais. Pour cela, il va également falloir dépolluer correctement les anciennes zones industrielles.

Le projet de voie verte de l’Huveaune semble se concrétiser 

Le choix d’un maître d’œuvre

Vous aviez sûrement déjà entendu parler de ce projet qui est au cœur des préoccupations de la métropole depuis 2019. D’ailleurs, nous avions déjà consacré un article à ce sujet l’année dernière. Seulement, les choses ne semblaient pas beaucoup avancer depuis.

La SOLEAM a récemment annoncé avoir désigné un maître d’œuvre pour la réalisation de cette voie verte. Il s’agit du groupement Artelia. Pour les travaux, la société va s’appuyer sur l’agence de paysagisme et de design urbain STOA, sur les architectes urbanistes de l’agence TDSO et sur le bureau d’études environnementales Biotope. Le budget prévisionnel pour ce projet chiffre à 24,6 millions d’euros selon la SOLEAM

Même si les maîtres d’œuvre ont déjà travaillé sur la réalisation de cette voie verte, sachez que les Marseillais auront également leur mot à dire notamment en matière d’aménagements ! Une phase de concertation et de co-construction devrait avoir lieu en 2023 afin d’inclure les idées et les besoins des Marseillais aux réalisations finales. 

Un calendrier de réalisation des travaux dévoilé

Les travaux devraient commencer en 2024. À priori, les premières réalisations devraient se concentrer sur le tronçon du fleuve au niveau du quartier de Pont-de-Vivaux. La voie verte de l’Huveaune devrait permettre de relier le littoral Marseillais à la Penne-sur-Huveaune en 2026. À cette date, les berges de l’Huveaune ne devraient pas encore être retravaillées comme le veut la finalité du projet. Mais des pistes cyclables et piétonnes adjacentes seront installées. 

La voie verte devrait ensuite atteindre Aubagne d’ici 2030.

Auteur de l'article :
Emma Antosik
Copyright Tarpin bien
Attention ! Les commentaires ne sont pas forcément vus par les établissements et événements. Si vous souhaitez réserver ou acheter des billets, faite le directement via les liens proposés ci-dessus ou en contactant l'établissement. Les commentaires sont publics, par conséquent n'écrivez pas de coordonnées personnelles (téléphone, mail, adresse ...).

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières actus

Une épicerie alsacienne à Marseille !
2 Déc 2022
En savoir plus
L'affaire des empoisonneuses de Marseille
2 Déc 2022
En savoir plus
Carte Collégien de Provence : 150 euros pour se faire plaisir à Noël !
1 Déc 2022
En savoir plus
Les vestiges antiques du boulevard de la Corderie vont être ré-enfouis
28 Nov 2022
En savoir plus
La tradition de la Sainte-Barbe !
27 Nov 2022
En savoir plus
Tentez de remporter un iPhone 14 ou une PS5 avec iFly
27 Nov 2022
En savoir plus
Où sortir à Marseille ce week-end ? (du 30 novembre au 4 décembre 2022)
27 Nov 2022
En savoir plus
L'histoire du café presque centenaire de Marseille !
25 Nov 2022
En savoir plus