Les Docks village Marseille

Les Docks village Marseille

10 Place de la Joliette 13002 Marseille
S'abonner à Les Docks village Marseille (2)

Le bâtiment des docks en quelques mots…

Le terme “dock” est un terme anglais entré dans la langue française qui désigne un entrepôt ou un hangar situé dans un port où a lieu l’échange des marchandises. Les personnes qui y travaillent sont appelées les dockers. Les docks sont donc des infrastructures nécessaires au bon fonctionnement du port. C’est dans ces entrepôts que sont stockées les marchandises qui sortent et entrent dans le port.

LE CONTEXTE DE LA CONSTRUCTION DES DOCKS

La décision de doter Marseille de grands docks est prise en 1856. À cette époque, la ville est en plein essor. Le XIXe siècle est une période de prospérité et d’expansion pour Marseille. La ville développe son commerce maritime et la calanque du Lacydon où est installé le Vieux-Port ne suffit plus pour accueillir les bateaux qui arrivent à Marseille en provenance du monde entier. Ainsi, la ville de Marseille prend la décision de construire un nouveau bassin portuaire au nord du Lacydon. C’est le bassin de la Joliette qui ouvre ses portes en 1853. La création de ce bassin marque le début d’une période de grands travaux pour doter Marseille d’un véritable port de commerce. La construction de plusieurs bassins portuaires est réalisée jusque dans les années 1970.

Ces travaux entraînent de nombreux changements dans le paysage urbain Marseillais. Maintenant que le port est sur pied, la ville doit se doter de plusieurs infrastructures nécessaires au bon transit des marchandises. Il devient primordial de construire un lieu où les marchandises pourront être stockées. C’est pour cette raison qu’en octobre 1856, l’Etat cède à la ville de Marseille un terrain de plus de 10 hectares. Sur ce terrain se trouvait jadis l’ancien Lazaret fermé depuis 1849. C’est sur ce terrain que doivent voir le jour les futurs Docks de Marseille. 

Les Docks de Marseille ont été construits sur le modèle des docks anglais. Les travaux sont confiés à l’architecte Gustave Desplaces et se déroulent entre 1858 et 1864. C’est également à cet architecte que nous devons les plans de la gare Saint-Charles.

LES CARACTÉRISTIQUES DES DOCKS DE MARSEILLE

Le schéma architectural des docks comprend une particularité plutôt atypique. Les Docks de Marseille sont dotés de 4 entrepôts qui sont organisés autour de quatre cours qui représentent les 4 saisons. Le bâtiment comporte 52 portes qui symbolisent les 52 semaines de l’année. Enfin, il y a 7 niveaux qui correspondent aux 7 jours de la semaine. Le bâtiment fait 365 mètres de longueur en référence aux 365 jours d’une année.

Il est possible de stocker plus de 15 000 tonnes de marchandise dans les Docks de Marseille. Le bâtiment a une superficie de 80 000 m2 au moment de son inauguration. Ce chiffre fait des Docks de Marseille le plus grand ensemble de docks de l’Europe. Le coût de leur construction fait d’eux l’une des réalisations les plus chères effectuées à Marseille sous le Second Empire, derrière la cathédrale de la Major et la Préfecture.

Le premier bâtiment des docks donne sur la place de la Joliette. Il est réalisé en briques rouges et pierres blanches. Ses couleurs, son style Louis XIII et son balcon à balustres contraste considérablement avec le reste de l’ensemble architectural. Son fronton indique Hôtel de Direction. Il a été conçu pour abriter les bureaux de la Compagnie des Docks.

Les 4 bâtiments suivants ont une architecture plus industrielle. Ce sont des lieux de stockage aux murs particulièrement épais. Ils sont dotés de cours intérieures qui sont ouvertes sur le côté Ouest où se trouvent les quais du port grâce à des portes cochères et qui permettent aux charrettes puis aux camions de rentrer facilement dans le bâtiment. Les portes du côté Est donnent accès aux voies de chemin de fer qui relient les docks à la gare Saint-Charles. Ainsi, le transit des marchandises depuis le port vers l’intérieur du territoire français (et vice versa) était très simple.

Dès le début de leur exploitation, l’activité est très intense au sein des Docks de Marseille. Les manutentionnaires y travaillent par milliers de jour comme de nuit pour charger et décharger les bateaux du port de la Joliette. Ils évoluent au fur et à mesure de l’industrialisation des activités portuaires. Ainsi, des chambres réfrigérées y sont par exemple installées au XXe siècle pour permettre le stockage des produits frais.

Crédit photo : Facebook Vieux Marseille.

LES DIFFICULTÉS LIÉES À LA SECONDE GUERRE MONDIALE

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, le commerce maritime est en chute libre. Par conséquent, l’activité des docks baisse considérablement. A ces premières difficultés s’ajoutent les bombardements Allemands opérés sur le port en août 1944. Les grues et le quai fortement endommagés sont pratiquement inutilisables. Près de 200 bateaux ont été coulés dans le port et bouchent les bassins. Enfin les voies ferrées et les rues de la ville ont été endommagées et rendent difficile les échanges avec l’extérieur de la ville.

A la Libération, la reconstruction des infrastructures du port est lancée afin de relancer l’activité du port. Il faut attendre 1950 pour que le trafic du port retrouve le rythme qu’il avait trouvé avant la guerre. Malgré cela, les docks ne parviennent pas à se relever et ferment leurs portes en 1988.

LE RENOUVEAU DES DOCKS

Les Docks de Marseille vont être abandonnés pendant quelques années seulement. En 1991, ils sont rachetés par la SARI, une société qui a réalisé de nombreux grands projets immobiliers notamment dans le quartier de la Défense à Paris. La société dirigée à l’époque par le promoteur immobilier Christian Pellerin va trouver une toute nouvelle vocation à ce bâtiment, vestige de l’activité portuaire et industrielle de Marseille. Les docks vont être transformés en bureaux et sont les précurseurs des transformations du quartier de la Joliette (futur quartier d’affaires de la ville). Dès 1992, des travaux de rénovation sont engagés. Ils sont dirigés par l’architecte Eric Castaldi. Dans ce projet de rénovation, il y a une volonté de conserver l’architecture initiale du bâtiment. Eric Castaldi imagine les nouveaux docks comme une agora Méditerranéenne, ouverte sur la ville. Ainsi, il va axer les travaux sur une ouverture du bâtiment. Les fenêtres sont agrandies, une partie du toit est remplacée par d’immenses verrières et une rue intérieure est tracée à travers les différents bâtiments pour circuler d’un bout à l’autre du bâtiment en passant par les 4 cours intérieures initialement créées. Les travaux s’achèvent en 2001 et ont coûté plus de 75 millions d’euros. 

Après cela, de nombreuses entreprises s’installent dans les locaux et font des docks un vrai centre d’affaires. Le pari de donner aux docks une nouvelle vie est réussi ! Le réinvestissement des lieux va toutefois plus loin et une idée de centre commercial pour animer le rez-de-chaussée du bâtiment commence à germer dans les esprits. Des petits créateurs Marseillais s’installent petit à petit au rez-de-chaussée. 

En 2001, la SARI finit par revendre le complexe architectural. Les docks vont alors passer dans les mains de différents propriétaires. Ils sont finalement rachetés en 2007 par JP Morgan Asset Management.

LA CRÉATION DES DOCKS VILLAGES

Pendant ce temps, le quartier de la Joliette s’est entièrement transformé. Les friches industrielles et autres entrepôts ont laissé place à un quartier dynamique, un véritable centre d’affaires grâce au projet Euroméditerranée qui a été lancé en 1995. Ainsi, en 2013, de nouveaux travaux sont engagés à l’intérieur des docks par le groupe Constructa pour donner naissance à un véritable centre commercial. Ce sont les architectes Gianluca Peluffo et Alfonso Femia, tous deux issus du cabinet 5+1AA qui sont chargés de réaliser les travaux. Les cours intérieures sont entièrement repensées tout comme les entresols et sous-sols. 65 espaces de vente sont construits et 15 000 m2 de surface commerciale sont dégagés. Chaque cour fait l’objet d’une décoration minutieuse. Un peu partout dans le bâtiment, les architectes ont placé des libellules et des geckos en métal qui symbolisent le renouveau, la chance et la réussite.

Cette réhabilitation est un véritable succès. Les docks sont couronnés de trois prestigieux titres internationaux  : un Mipim Award, un Leading European Architects Forum Awards et un Global Award for Excellence décerné par l’Urban Institute. Le centre commercial des Docks Villages est inauguré en 2015 faisant des docks un lieu de vie et de rencontre en plus d’un centre d’affaires.

Qui sommes-nous ?

Composé d’une rue intérieure bordée de boutiques et autres lieux de détente et de services, ainsi que de bureaux, cette place ouverte sur la ville et la mer est un espace innovant et original. Ces deux caractéristiques se retrouvent d’ailleurs dans son architecture et sa décoration en adéquation avec l’identité de la ville et en complémentarité avec les acteurs situés à proximité.

Favorisant les rencontres par ses multiples terrasses et son ouverture, les Docks Marseille sont également un lieu de vie nocturne où bars et restaurants seront ouverts 7j/7 jusqu’à une heure du matin !

Ancré dans la vie du quartier, les Docks Marseille c’est 80 boutiques et restaurants dédiés aux habitants du quartier, aux 220 entreprises et 3500 salariés de l’immeuble, aux 34 000 collaborateurs implantés dans le quartier d’affaires de la Joliette, ainsi qu’aux marseillais, anciens comme nouveaux, et aux touristes. Ces boutiques seront ouvertes tous les jours (même le dimanche) de 10h à 18h.

Plus qu’un simple centre commercial, les Docks Marseille occupent une place stratégique entre le port et la ville, au carrefour des principaux axes routiers et à proximité de la Gare Saint-Charles et se trouvent au cœur des nouveaux équipements culturels et artistiques de Marseille : le MuCEM, le FRAC, la Villa Méditerranée, le musée Regards de Provence, le J1, le théâtre Joliette-Minoterie et le Silo.

Qu’est-ce qu’on y trouve ?

Les Docks Village sont fondés sur la création d’un concept innovant de lieu de vie. Ils proposent une nouvelle génération de lieu, une révolution dans la manière de faire cohabiter shopping, besoins du quotidien et envie de détente.

Une originalité exprimée par sa conception architecturale et sa décoration, mais également par une offre de boutiques sélectionnées en adéquation avec l’identité de la ville et en complémentarité avec les acteurs situés à proximité.

Les Docks Village, deviennent un cœur pour Marseille, une nouvelle place ouverte sur la ville et sur la mer, un lieu de vie diurne et nocturne incontournable pour les Marseillais. 
Avec sa rue intérieure, ses cours et ses habitants, ce nouveau lieu devient une véritable ville dans la ville.

Se rencontrer – Entre territoire et ville, passé et présent, ville et port, marseillais et touristes, actifs et passants, grâce à :

  • L’ouverture de toutes les façades sur la mer et la ville
  • La démultiplication des terrasses et des lieux de rencontre sur le boulevard ou dans les cours thématisées
  • L’animation du lieu 7/7 et jusqu’à 01h00 du matin pour les bars et restaurants

Echanger – 60 boutiques et restaurants dédiés :

  • aux habitants du quartier
  • aux 220 entreprises et 3 500 personnes qui travaillent chaque jour dans l’immeuble
  • aux 34 000 collaborateurs de ce quartier d’affaires incontournable
  • aux marseillais comme aux nouveaux arrivants
  • aux touristes et aux croisiéristes

Découvrir – Un concept unique et thématique

Les Docks Village procurent la véritable expérience de la Méditerranée grâce à son concept unique et thématisé. Ils valorisent l’identité de notre ville et du bâtiment. Le commerce tire ainsi son dynamisme du lieu et de son ancrage local.

Où nous trouver ?

Situé au 10 Place de la Joliette dans le 2ème arrondissement en face des Terrasses du Port, les Docks Marseille est un véritable espace de vie au cœur de la ville qui vous accueille du lundi au dimanche de 10h00 à 18h00 et jusqu’à 01h pour les restaurants.

Anecdote

Les Docks Village étaient autrefois des entrepôts, ils hébergeant aujourd'hui des bureaux et commerces dans le quartier de la Joliette à Marseille.

Article(s) lié(s)
Itinéraire transport en commun
Attention ! Les commentaires ne sont pas forcément vus par les établissements et événements. Si vous souhaitez réserver ou acheter des billets, faite le directement via les liens proposés ci-dessus ou en contactant l'établissement. Les commentaires sont publics, par conséquent n'écrivez pas de coordonnées personnelles (téléphone, mail, adresse ...).

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'y vais / J'y étais Je suis interessé
Accès en transport en communs
Horaires
Horaires d'ouverture des boutiques
Du 01 janvier au 31 decembre
  • Lundi 10h00 - 19h00
  • Mardi 10h00 - 19h00
  • Mercredi 10h00 - 19h00
  • Jeudi 10h00 - 19h00
  • Vendredi 10h00 - 19h00
  • Samedi 10h00 - 19h00
  • Dimanche 10h00 - 19h00
Horaires d'ouverture des restaurants
Du 01 janvier au 31 decembre
  • Lundi 10h00 - 01h00
  • Mardi 10h00 - 01h00
  • Mercredi 10h00 - 01h00
  • Jeudi 10h00 - 01h00
  • Vendredi 10h00 - 01h00
  • Samedi 10h00 - 01h00
  • Dimanche 10h00 - 01h00
Fermé aux dates suivantes :
  • 01 janvier
  • 01 mai
  • 25 decembre
Informations pratiques
Adresse :
  • 10 Place de la Joliette 13002 Marseille
Instagram :
Facebook :
Téléphone :
  • 04 91 44 25 28
Caractéristiques
Fréquentation :
  • Enfants
  • Adolescent
  • Jeune
  • Adulte
  • Senior
  • Familial
  • Couples
Paiement accepté :
  • Carte bleu
  • Espèces
Langues :
  • Français
Extérieur :
  • Cour intérieure
Occasions :
  • En famille