7 projets qui vont transformer Marseille prochainement

Le 6 Avr 2022Urbanisme 7 projets qui vont transformer Marseille prochainement

Marseille est une ville en perpétuel développement. Ces derniers temps, les projets divers et variés se succèdent au cœur de notre cité phocéenne ! Voici une liste des projets d’urbanisme qui devraient voir le jour ces prochaines années !

L’ouverture des halles du Vieux-Port

Avis aux gourmands ! Voilà un projet qui devrait ravir vos papilles ! Les premières grandes halles de Marseille devraient ouvrir sur le cours Honoré d’Estienne d’Orves en juin 2022. Les halles investissent les locaux de l’ancien restaurant Buffalo Grill et de la Maison de l’Artisanat située juste en face dans les anciens arsenaux de la ville ! 

Deux espaces constitueront les halles du Vieux-Port. Dans l’ancien arsenal des Galères se tiendra un marché paysan de plus de 1000 m2 ! Il sera possible d’y acheter des produits locaux et de saison ! Une petite faim après vos courses ? il vous suffira de traverser le cours jusqu’aux locaux de l’ancien Buffalo Grill pour entrer dans un “food court” de 900 m2 ! La cuisine s’y déguste au comptoir, sur des mange-debout ou bien en terrasse lorsque le temps le permet. Côté saveurs, vous aurez l’embarras du choix. Toutes les saveurs de la Méditerranée seront mises à l’honneur : du poisson frais, des pizzas napolitaines, des tapas, des plats libanais etc. Les halles disposeront aussi d’une cave à vin et d’un grand bar où vous pourrez choisir de quoi accompagner vos plats !

Plusieurs restaurateurs Marseillais de renom y tiendront un établissement. C’est le cas du chef Ludovic Turac qui y tiendra un bistrot, de la célèbre enseigne Entre Terre & Mer située au Panier qui y installe un comptoir de poissoniers-écaillers ou encore de Maheva Angelmann, fondatrice de la pizzéria de la Bonne-Mère qui y ouvre une trattoria italienne.

L’intérieur des halles. Crédit photo : site web les halles du Vieux-Port

Le projet d’agrandissement de la “skyline d’Arenc”

Marseille pourra-t-elle bientôt concurrencer New-York et Manhattan ? C’est peut-être mettre la charrue avant les bœufs car il reste encore beaucoup de chemin à faire pour avoir un quartier d’affaires avec des buildings dignes de ceux de New-York ! Toutefois, le quartier d’Arenc devrait se développer un peu plus vers le ciel ces prochaines années. En plus de la tour CMA CGM et de la tour La Marseillaise, d’autres buildings devraient progressivement venir agrémenter la skyline Marseillaise. Deux nouvelles tours devraient s’installer dans le paysage Marseillais en 2023.

La première tour est la Porte Bleue, l’immeuble de 57 mètres de hauteur devrait être livré début 2023. Imaginée par l’architecte Jean-Baptiste Pietri, cette tour sera la première du quartier à être résidentielle. Elle sera composée de 18 étages. Les 12 premiers étages, gérés par le groupe Odalys, seront consacrés à la résidence hôtelière.

La deuxième tour à sortir de terre en 2023 est la tour Mirabeau. Elle s’élèvera bientôt à la place du siège historique de la compagnie CMA CGM. Pendant un temps, il avait été envisagé de réhabiliter le bâtiment existant mais il était trop vétuste. Il a finalement été détruit pour laisser place à la future tour Mirabeau. C’est l’architecte Hala Wardé qui imagine cette tour. Elle devrait s’élever à 85 mètres de haut et comportera 22 étages. Des bureaux locatifs seront installés dans l’immeuble.

En plus de ces deux tours, une troisième tour devrait bientôt voir le jour. Il s’agit de la tour H99, elle aussi imaginée par Jean-Baptiste Pietri. Cette tour devrait accueillir des logements résidentiels de grand standing. Les travaux n’ont pas encore commencé et nous ne savons pas encore quand l’innauguration aura lieu.

La nouvelle gare souterraine de Saint-Charles

Dans le cadre de la Ligne Nouvelle Provence Alpes Côte d’Azur (une nouvelle ligne ferroviaire reliant Marseille et Nice), la SNCF prévoit de moderniser la gare Saint-Charles en créant une partie souterraine ! 

En effet, actuellement, les trains qui arrivent en gare de Marseille Saint-Charles débouchent dans un cul-de-sac. Ils doivent faire demi-tour pour pouvoir desservir les autres villes de la région (Toulon, Cannes, Nice etc.) La gare Saint-Charles constitue le premier pôle d’échanges de la région PACA. Pourtant, son espace arrive à saturation et la gare ne peut pas accueillir comme il se doit les trafics régionaux et les grandes lignes nationales et internationales. Résultat : les trains sont souvent en retard, notamment les TGV qui relient les villes de Paris et de Nice !

Alors que les voies situées en surface devraient être réaménagées pour permettre une circulation plus fluides des trains qui ont Marseille pour terminus, la SNCF prévoit l’installation d’une gare souterraine pour permettre aux trains (TGV ou TER) qui continuent leur trajet vers Aubagne, Toulon ou Nice de ne plus avoir à faire demi-tour. Pour desservir cette gare souterraine, la SNCF prévoit la construction d’un tunnel qui traverserait la ville de Marseille depuis Saint-Louis jusqu’aux alentours de la Blancarde.

Cette nouvelle gare devrait se composer de quatres niveaux dont deux niveaux souterrains. Les premiers travaux de réaménagement du plateau existant devraient commencer en 2023. La gare souterraine ne devrait pas voir le jour avant 2035.

Le pavillon des douanes

Vous êtes sûrement déjà passé devant le pavillon des douanes une bonne centaine de fois pour aller au MuCEM. Le pavillon des douanes se compose de deux bâtiments situés à l’entrée du Vieux-Port, à quelques mètres du fort Saint-Jean. Le premier bâtiment, inauguré en 1719, servait pour le contrôle sanitaire des navires entrant à Marseille. En 1862, un deuxième bâtiment qui semble identique au premier s’installe juste à côté pour accueillir les douanes. L’ensemble de ces deux bâtiments est classé Monument historique en 1949. Pourtant depuis la fin du XXe siècle, les bâtiments perdent peu à peu de leurs activités et finissent abandonnés. La ville de Marseille souhaitait y installer une capitainerie au début des années 2010 mais celle-ci s’installe finalement sur le quai d’en face.

Aujourd’hui, c’est la Métropole d’Aix-Marseille Provence qui est propriétaire du bâtiment et qui souhaite lui donner une seconde vie. En 2020, la Consignes à Images s’installe au sein de l’ancien pavillon des douanes. La consigne à images, c’est un projet porté par le département des Bouches-du-Rhône en collaboration avec la métropole et le centre Pompidou. C’est un lieu d’initiation aux arts visuels  qui propose des expositions, des ateliers, des initiations à la photo, à la vidéo ou encore des rencontres d’artistes. L’objectif est de sensibiliser la jeunesse à l’art.

Début 2023, le pavillon des douanes dont la façade est un peu défraîchie et abimée par le temps devrait être rénové. Les travaux devraient s’achever en 2024. A la suite de ces travaux, la consigne à Images devrait réinvestir les lieux de manière plus pérenne et faire du pavillon des douanes un véritable espace culturel !

Le projet d’extension du tramway à Castellane 

Vous avez sûrement constaté que la place Castellane est en chantier depuis début janvier. Des travaux y sont réalisés pour permettre l’extension de la ligne T3 du tramway qui relie actuellement le quartier d’Arenc à Castellane en passant par la rue de la République, Belsunce et la rue de Rome. A terme, le but de cette ligne est de permettre aux usagers de relier Marseille du nord (depuis la cité Castellane) au sud (jusqu’à la résidence de la Rouvière) beaucoup plus facilement. La première phase des travaux entre la Gaye et Capitaine Gèze est en cours de réalisation. Cette partie de la ligne devrait être mise en service dès 2023

L’extension du tramway vers le sud va considérablement changer le visage de la place Castellane. La place sera semi-piétonisée. L’objectif est d’en faire une place plus apaisée, embellie avec de larges espaces dédiés aux moyens de transports doux. La place sera ainsi agrémentée de larges espaces piétons, d’une voie dédiée aux transports en commun et d’une piste cyclable. Un double alignement d’arbres sera également installé pour apporter de l’ombre et du confort aux Marseillais qui pourront désormais s’installer à la terrasse des cafés et restaurants qui entourent la place en toute tranquillité. 

L’objectif de cette requalification de la place Castellane est de redynamiser un quartier où le trafic routier était jusque-là très important et de mettre en avant l’activité commerçante de ce secteur. Les travaux sur la place devraient s’achever d’ici début 2025.

L’ouverture de la réplique de la grotte Cosquer

Vous avez sûrement déjà entendu parler de la grotte Cosquer ! C’est une grotte sous-marine qui se situe au coeur du Parc National des Calanques, au large de la calanque de Morgiou. Un plongeur nommé Henri Cosquer découvre la grotte en 1991 et lui donne son nom. A l’intérieur, plus de 500 représentations peintes par l’homme tapissent les parois. Ces fresques auraient été réalisées entre 27 000 et 19 000 ans avant notre ère. La grotte Cosquer est donc un véritable trésor archéologique ! Seulement, il est très difficile d’y accéder. Au départ, la grotte n’était pas sous-marine mais depuis cette période, la montée des eaux plonge l’entrée de la grotte à 37 mètres au-dessous du niveau de la mer. Pour y entrer il faut remonter un tunnel de 175 mètres situé à 35 mètres de profondeur

Pour permettre au grand public de découvrir la grotte Cosquer sans risquer d’accident, le conseil municipal de Marseille décide en mai 2011 d’installer une réplique au fort d’Entrecasteaux. Finalement c’est la villa Méditerranée, située face au MuCEM qui accueille la réplique de Cosquer. Depuis 2020, la villa Méditerranée est en travaux. Ceux-ci touchent enfin à leur fin car la réplique de la grotte Cosquer devrait ouvrir au public à partir du 4 juin 2022. Les premiers billets sont déjà disponibles à la vente depuis le 5 avril 2022.

Les visiteurs pourront découvrir à la Villa Méditerranée : 

  • une réplique de la Grotte Cosquer avec ses fresques
  • un espace dédié à la montée des eaux et à la préhistoire
  • une scénographie sur la plongée
  • un spectacle immersif retraçant la découverte de la grotte

La citadelle de Marseille au fort d’Entrecasteaux

Si le fort d’Entrecasteaux n’accueillera finalement pas la grotte Cosquer, il hébergera bientôt un autre projet. Contrairement au fort Saint-Jean qui fait partie du MuCEM, le fort Saint-Nicolas n’ouvre pas ses portes au public. En effet, sa partie basse nommée le fort Ganteaume abrite le cercle militaire et le mess des officiers. 

L’association la citadelle de Marseille souhaite ouvrir le fort au public. Depuis 2021, l’association est gestionnaire du fort d’Entrecasteaux (la partie haute du fort Saint-Nicolas). En partenariat avec le groupe Acta Vista, l’association est actuellement en train d’entreprendre des travaux de rénovation du fort. A partir du printemps 2024, le fort devrait progressivement ouvrir ses portes au public. La citadelle de Marseille souhaite y faire un espace pluri-culturel qui s’organisera autour d’un espace d’expositions, d’un musée ou encore d’un restaurant avec bar. Différents évènements auront lieu dans ce lieu. L’objectif est de faire connaître au public les secrets de ce lieu dont l’histoire reste méconnue et d’en faire un lieu culturel ouvert et accessible pour tous !

Auteur de l'article :
Emma Antosik
Copyright Tarpin bien
Attention ! Les commentaires ne sont pas forcément vus par les établissements et événements. Si vous souhaitez réserver ou acheter des billets, faite le directement via les liens proposés ci-dessus ou en contactant l'établissement. Les commentaires sont publics, par conséquent n'écrivez pas de coordonnées personnelles (téléphone, mail, adresse ...).

4 Commentaires

  1. ADAM JEANINE jeannine

    Mais la propreté…personne n’en parle?…cela ne dérange pas que MARSEILLE soit une poubelle ….marchez dans les rues et vous aurez envie de vomir…..🤮

    Réponse
  2. Lefebure

    Notre ville s’améliore sur un plan urbanistique, culturel, gastronomique. C’est indéniable. Mais si rien n’est fait contre l’insécurité des personnes et des biens et l’incivisme, ce bel écran ne profitera à personne

    Réponse
    • M.ch

      Mesures quant à la circulation automobile (pistes cyclables, rues piétonnières etc ) louables mais très peu convaincantes…exemple de l’avenue de St Jean où se reporte nuit et jour la circulation du vieux port (mini périphérique)…

  3. sauze

    prolonger le tram dans les quartier nord merlan st marthe st Joseph

    Réponse

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières actus

Le zap de la semaine (du 3 au 7 octobre 2022)
7 Oct 2022
En savoir plus
Vlog : Une journée à Ok Corral
6 Oct 2022
En savoir plus
La mobilité s'accélère à Marseille !
5 Oct 2022
En savoir plus
Découvrez les métiers du BTP avec Euroméditerrannée
5 Oct 2022
En savoir plus
La municipalité de Marseille demande l'encadrement des loyers
3 Oct 2022
En savoir plus
Où sortir à Marseille ce week-end ? (du 5 au 9 octobre 2022)
3 Oct 2022
En savoir plus
COUPE DU MONDE DE FOOTBALL 2022 : La Ville de Marseille ne diffusera pas les matchs sur écran géant
3 Oct 2022
En savoir plus
Les secrets de l'Hôtel-Dieu !
30 Sep 2022
En savoir plus