Ta balade du week-end : À la découverte de la Treille

environ 30 min
Difficulté :
+ Détails de l'itinéraire
Ta balade du week-end : À la découverte de la Treille

Notre balade du week-end vous emmène à l’Est de Marseille, à mi-chemin entre Allauch et Aubagne dans le quartier de la Treille. Dépaysement assuré dans cette partie de la ville qui a des allures de petit village provençal perché sur une des collines du massif de l’Étoile.

À l’occasion, du 47e anniversaire du décès de Marcel Pagnol ce dimanche 18 Avril, nous souhaitions lui rendre hommage en vous invitant à réaliser cette balade sur les terres qu’il a tant aimées et où il a vécu de nombreuses années. Plongez dans la Provence de Marcel Pagnol !

Un petit topo sur le village de la Treille

Le village de la Treille est orienté plein sud et situé à 170 mètres d’altitude derrière le massif du Garlaban entre les vallons des Escaouprés et du Passe-Temps. C’était autrefois un véritable village dont les premières traces d’habitations datent du XVIIe siècle. C’est aujourd’hui une partie intégrante du 11e arrondissement de Marseille qui a su conserver son charme d’antan. C’est un havre de paix et de tranquillité où l’on peut contempler de très jolies villas. Le village compte environ 650 habitants.

C’est Marcel Pagnol, cinéaste et écrivain qui crée la renommée de la Treille, un lieu qu’il évoque dans plusieurs de ses œuvres notamment les romans qui portent sur ses souvenirs d’enfance. En effet, la famille Pagnol s’y rendait souvent à pieds depuis Marseille pour se rendre dans leur maison de vacances : la Bastide Neuve. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la Bastide Neuve ne se trouve pas sur la commune de la Treille mais sur la commune d’Allauch. Toutefois, le chemin que la famille empruntait les faisait passer par la Treille.

Pour vous rendre à la Treille, il vous suffit de prendre l’autoroute en direction d’Aubagne et d’emprunter la sortie 4b vers La Valentine. Vous arriverez à hauteur du rond-point du cinéma les 3 palmes. Prenez à gauche sur le rond-point. Au deuxième rond-point situé à proximité du magasin Leroy Merlin, prenez à gauche également. À partir, du troisième rond-point il vous suffit de suivre la direction des Camoins puis de la Treille jusqu’à ce que vous arriviez à hauteur d’un petit parking à l’entrée du village.

En bus, il vous suffit d’emprunter la ligne 12 S depuis la Timone et de vous rendre jusqu’à son terminus qui vous déposera sur le parking. Depuis Allauch, vous pouvez emprunter le bus 12 A.

Le canal de Marseille

Depuis le parking, il vous suffit de remonter quelques mètres en direction du centre du village pour passer au-dessus du canal de Marseille. Ce petit canal représente la principale source d’approvisionnement en eau potable de la ville. Long de 80 kilomètres, le canal de Marseille est imaginé par l’ingénieur des Ponts et Chaussées Franz Mayor et dessert tous les quartiers de la ville. Il a fallu 15 ans pour construire ce canal qui achemine les eaux de la Durance jusqu’à la ville.

Dans le Château de ma mère, Marcel Pagnol raconte que sa famille avait réussi à obtenir les clés permettant d’ouvrir les grilles du canal et de le longer grâce à un aygadier (une personne chargée de gérer la distribution de l’eau) nommé Bouzigue. Cela permettait à la famille de se rendre plus vite jusqu’à la Bastide Neuve. On ne sait pas à quel endroit Marcel Pagnol et sa famille commencent à longer le canal mais il est peu probable que ce soit en passant par cette entrée.

Le cimetière de la Treille

Un peu plus haut sur la route après le canal, vous longerez l’entrée du cimetière de la Treille situé sur la gauche. C’est dans ce cimetière que se trouve la tombe de Marcel Pagnol, celle de sa famille et celle de David Magnan, l’ami d’enfance de Marcel Pagnol que l’on retrouve sous le surnom « Lili des Bellons » dans les romans autobiographiques La gloire de mon père et Le château de ma mère. C’est avec David Magnan que Marcel Pagnol apprend notamment à piéger les oiseaux dans le massif du Garlaban. David Magnan meurt pendant la Première Guerre Mondiale, époque où il faisait partie du 43e régiment d’infanterie coloniale.

Tout au long de la montée jusqu’à l’église, vous bénéficierez d’une jolie vue sur les collines et la campagne environnante.

L’église Saint-Dominique

Elle se trouve sur la petite place principale du village. Baptisée église Saint-Dominique, cette église date du XIXe siècle mais elle existait déjà bien avant. La première chapelle date de 1710. Elle est admirable pour son clocher à étages construit sur un narthex (un portique aménagé à l’entrée de certaines églises).

On retrouve le parvis de l’église dans deux films de Marcel Pagnol La fille du puisatier sorti en 1940 et Manon des Sources qui date de 1952. Dans les romans, plusieurs passages évoquent l’église. En effet, le père de Marcel Pagnol était un instituteur anticlérical. C’est-à-dire qu’il s’opposait à toute intrusion du clergé dans la politique ou dans l’éducation. Ainsi, les discussions avec le curé du village étaient nombreuses et virulentes.

La fontaine Manon des Sources

Dépassez le parvis de l’église pour vous rendre sur la petite place attenante : la place Maurice Thouvenin.

Cette jolie place aux maisons de style provençal et aux façades colorées est célèbre pour sa petite fontaine. Elle a été construite après souscription auprès des habitants du village. Les villageois pouvaient venir y tirer de l’eau alimentée par une source connue sous le nom de « La Font du Chaudron ».  Mais la fontaine finit par se tarir et le quartier de la Treille sera raccordé au réseau d’eau municipal en 1870. La fontaine est aujourd’hui ornée d’une plaque qui rend hommage à Théodore Bernex, ancien maire de Marseille qui a largement contribué à développer le réseau de distribution d’eau de Marseille.

Marcel Pagnol a tourné plusieurs scènes de son film Manon des Sources autour de cette fontaine en 1952. C’est son épouse Jacqueline Pagnol qui incarne le rôle principal. Depuis, la fontaine est communément appelée fontaine Manon des Sources et représente un lieu de passage pour tous les amoureux des œuvres de Marcel Pagnol.

La villa Pascaline

Au bout de la place Maurice Thouvenin, tournez à droite pour rejoindre le chemin des Bellons et remontez-le jusqu’au numéro 30. Vous voici devant la Villa Pascaline, une jolie bâtisse de couleur rose. Dans les années 1930, Marcel Pagnol a loué cette maison et c’est ici qu’il a commencé à rédiger La Gloire de mon père et Le Château de ma mère. Certaines scènes du film Le Cigalon ont également été tournées dans la villa Pascaline.

Notre balade s’arrête ici. Si vous le souhaitez, vous pouvez continuer tout droit sur le chemin des Bellons depuis la Villa Pascaline jusqu’à atteindre la colline d’Allauch. Au bout d’une vingtaine de minutes vous arriverez à hauteur de la Bastide Neuve, la maison où les Pagnol passaient leurs vacances et qui existe toujours. Elle est toutefois laissée à l’abandon et n’a pas été rénovée depuis 1976. Une plaque signalant le passage de Marcel Pagnol y a été apposée la même année.


Les lieux par lesquels vous allez passer

Quartier de la Treille


Petite présentation du quartier Le village de la Treille est orienté plein sud et situé à 170 mètres d’altitude derrière le massif du Garlaban entre les vallons des Escaouprés et du Passe-Temps. C’était autrefois un véritable village dont les premières traces d’habitations datent du XVIIe siècle. C’est aujourd’hui une partie intégrante du 11e arrondissement de Marseille qui a su conserver son charme d’antan. C’est un havre de paix et de tranquillité où l’on peut contempler de ...
Adresse lieu : La Treille
13011 Marseille

Eglise Saint-Dominique de la Treille


L'église en quelques mots L'église Saint-Dominique actuelle date du XIXe siècle. Elle a été construite sur une ancienne église qui datait de 1710. Elle était dédiée à Saint-Symphorien. L'église actuelle est quant à elle dédiée à Saint-Dominique d'où son nom. La particularité de cette église réside dans son joli porche et dans son clocher à étages construit sur un narthex ajouré. On y retrouve les statues de la Vierge, de ...
Adresse lieu : 1, place Maurice Thouvenin
13011 Marseille

Fontaine de Manon des Sources


La fontaine en quelques mots Cette fontaine se situe sur la place principale du village de la Treille. Construite en 1870, elle permettait d'amener jusqu'au village l'eau d'une source connue sous le nom de « La Font du Chaudron ». Les villageois n'avaient plus qu'à se rendre sur la place pour bénéficier de l'eau potable. Mais la fontaine finit par se tarir et le quartier de la Treille sera raccordé au réseau d’eau ...
Adresse lieu : Place Maurice Thouvenin
13011 Marseille
Attention ! Les commentaires ne sont pas forcément vu par les établissements et événements. Si vous souhaitez réserver ou acheter des billets, faite le directement via les liens proposés ci-dessus ou en contactant l'établissement.

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *