Le Palais de la Bourse bientôt classé Monument Historique ?

Le 5 Avr 2022Actu Le Palais de la Bourse bientôt classé Monument Historique ?

Un dossier a été déposé par Jean-Luc Chauvin, le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie pour que le Palais de la Bourse soit certifié Monument Historique. Le Palais de la Bourse est un bâtiment qui date de 1860. Malgré son ancienneté et sa position privilégiée sur la Canebière à deux pas du Vieux-Port, cet édifice remarquable du centre-ville de Marseille n’a jamais été classé Monument Historique ni bénéficié d’aucun label ! Nous vous expliquons pourquoi il faut que cet édifice soit reconnu Monument Historique.

Un bâtiment à l’histoire et à l’architecture unique

Le siège de la plus vieille Chambre de Commerce et d’Industrie de France

Le Palais de la Bourse a été conçu pour abriter la Chambre de Commerce et d’Industrie de Marseille. Cette institution est créée le 5 août 1599, ce qui fait d’elle la plus vieille Chambre de Commerce de France ! A l’époque, le Palais de la Bourse n’existe pas encore, c’est l’Hôtel de Ville qui accueille la Chambre de Commerce. Les échevins de l’économie partagent les locaux du bâtiment avec les échevins civils. En 1830, les membres de la Chambre de Commerce rencontrent des différends avec les échevins civils. De plus, l’espace alloué à la Chambre de Commerce au sein de l’Hôtel de Ville commence à devenir trop exigu. Il est temps de quitter l’Hôtel de Ville pour installer la Chambre de Commerce ailleurs dans la ville!

A l’époque, le commerce à Marseille est en pleine expansion. Les membres de la Chambre de Commerce souhaitent s’établir dans un bâtiment prestigieux qui sera à l’image du rayonnement du commerce Marseillais. L’emplacement de la future Chambre de Commerce fait débat. Après de nombreuses discussions, c’est le bas de la Canebière qui est finalement choisi pour accueillir le nouveau bâtiment.

Le projet de construction du futur Palais de la Bourse prend forme officiellement à partir de 1848. Fabricius Paranque, le directeur de la chambre à l’époque charge l’architecte Pascal Coste de réaliser le projet. La construction du Palais de la Bourse nécessite l’expropriation et la destruction de 65 immeubles. Les travaux commencent en 1852. Le futur empereur Louis-Napoléon Bonaparte qui finance la construction du palais, pose la première pierre de l’édifice le 26 septembre 1852. Louis-Napoléon Bonaparte devenu empereur inaugure le palais le 10 septembre 1860. La construction du Palais de la Bourse marque le point de départ d’une grande vague de construction d’édifices publics à Marseille ordonnée par l’empereur lui-même. 

Une architecture style Second-Empire

Pascal Coste donne au Palais de la Bourse une architecture de style Second-Empire remarquable. Le budget alloué à la construction du Palais de la Bourse était colossal. Cela a permis à Pascal Coste de s’entourer des plus grands peintres et sculpteurs de l’époque : Auguste Ottin, Armand Toussaint et Eugène Guillaume. Ils ont tous trois récompensés par le Grand Prix de Rome (un prix créé en 1663 par l’Institut de France pour récompenser les plus grands peintres et sculpteurs). 

Sur la façade principale figure un avant-corps de 4,5 mètres orné de 5 portes monumentales. 10 colonnes de 12 mètres de haut surmontent ces 5 portes. Au-dessus des colonnes, vous pourrez contempler un attique (l’étage au sommet d’une construction) où apparaissent les noms de plusieurs grands explorateurs : Jules Dumont d’Urville, James Cook, Fernand de Magellan, Amerigo Vespucci, Christophe Colomb, Abel Tasman, Vasco de Gama et Jean-François de la Pérouse. Au centre de cet attique, une horloge imaginée par Henry Lepaute, horloger de l’empereur et de la ville de Paris. Les armes de la ville figurent sur la partie supérieure de la façade. Deux figures allongées qui représentent l’Océan et la Méditerranée entourent les armes de Marseille. 

À l’intérieur, le grand hall de 1120 m² impressionne avec son sol pavé de marbre et ses 18 arcades.  10 panneaux en relief décorent le grand hall. Ils illustrent l’histoire de la ville. Des évènements comme la fondation de Marseille, Marseille devenant chrétienne où les plans de la Bourse présentés à la Chambre de Commerce figurent sur ces panneaux. Les noms des principaux partenaires commerciaux de Marseille apparaissent sur les arcades : Le Portugal, l’Egypte, l’Indochine, les Antilles etc. Le Palais de la Bourse abrite aujourd’hui le restaurant 1860 le Palais au rez-de-chaussée sur la gauche du grand hall.

Crédit photo: Facebook CCI Marseille Provence.

Pourquoi n’a-t’il jamais été classé Monument Historique ? 

Vous connaissez maintenant l’histoire du Palais de la Bourse et les secrets de son architecture remarquable. Vous trouverez peut-être étonnant qu’en 2022, ce bâtiment ne compte toujours pas parmi les Monuments Historiques ! Si cela n’est pas le cas, c’est que personne n’en a fait la demande avant. Jean-Luc Chauvin, l’actuel président de la Chambre de Commerce et d’Industrie pensait que l’un de ses prédécesseurs l’avait fait. C’est au cours d’une discussion avec le chef des architectes des bâtiments de France qu’il apprend que ce n’est pas le cas. Il s’agit donc probablement d’un oubli que le président actuel de la Chambre de Commerce et d’Industrie a décidé de corriger !

Comment devenir Monument Historique ?

Pour devenir Monument Historique, il faut en faire la demande, c’est la première étape ! Cette demande peut venir du propriétaire du bâtiment, de son affectataire (personne à qui on affect un bien mobiler ou immobilier pour l’exercice de sa mission), de toute personne y ayant un intérêt (collectivités territoriales, association de défense du patrimoine etc.), des services du préfet d’une région ou du ministre de la culture lui-même.

Le demandeur doit s’adresser au préfet de la région où se trouve le bâtiment. Il faut y ajouter des éléments sur l’histoire du bâtiment, sur son architecture ainsi qu’une description de l’édifice. Des photos et des documents graphiques doivent également figurer dans le dossier.

Le dossier passe ensuite devant la commission régionale du patrimoine et de l’architecture. Si cette comission émet un avis favorable, le préfet valide l’inscription du bâtiment aux Monuments Historiques avec un arrêté. L’inscription constitue le premier degré de protection du bâtiment. Ensuite, le dossier passe devant la comission nationale du patrimoine et de l’architecture. En cas d’avis favorable, le classement du bâtiment aux Monuments Historiques s’officialise par un arrêté du ministre de la culture. Le classement est le niveau de protection le plus élevé. C’est une décision nationale comparé à l’inscription qui demeure seulement dans le cadre régional.

Actuellement, le Palais de la Bourse a passé la première étape. La commission régionale a répondu favorablement à la demande d’inscription de ce bâtiment le 7 décembre dernier et transmis le dossier à la commission nationale du patrimoine et de l’architecture. Cette commission devrait prochainement décider de son classement. 

Pour en savoir plus sur les procédures d’inscription et de classement aux Monuments Historiques, vous pouvez consulter le site web du ministère de la culture.

 Qu’est-ce que ça change pour un bâtiment de devenir Monument Historique ?

Le classement aux Monuments Historiques a plusieurs avantages pour un bâtiment.

  • Les bâtiments classés Monuments Historiques ne peuvent être détruits, déplacés ou faire l’objet de travaux sans accord préalable du préfet de la région. 
  • Dans le cas où des travaux sont autorisés, ils sont effectués sous le contrôle scientifique et technique des services de l’Etat en charge des monuments historiques.
  • Si des travaux sont impératifs pour la bonne conservation du bâtiment, l’Etat peut mettre son propriétaire en demeure. Si le propriétaire ne réagit pas, le préfet peut exécuter les travaux ou entamer une procédure d’expropriation.

Tous les bâtiments protégés par le label Monument Historiques ont différents avantages : 

  • Les bâtiments apparaissent dans les supports de communication diffusés par le ministère de la Culture.
  • Ils ont la possibilité d’obtenir une signalisation routière avec le logo “Monument Historique”. Les propriétaires peuvent utiliser ce logo sur tous les documents de communication et de signalétique.
  • Les Monuments Historiques figurent dans tous les plans locaux d’urbanisme ou dans les plans de gestions de sites patrimoniaux.
  • Les bâtiments ont la possibilité d’obtenir des subventions pour des projets d’entretien, d’étude, de réparation ou de restauration d’objets ou de mobiliers.

C’est donc un label important qui permettrait d’assurer et de protéger le Palais de la Bourse pour les années à venir et qui assurerait sa conservation en l’état. De plus, cela permettrait de faire connaître son histoire et son patrimoine au grand public.

Auteur de l'article :
Emma Antosik
Copyright Tarpin bien
Attention ! Les commentaires ne sont pas forcément vus par les établissements et événements. Si vous souhaitez réserver ou acheter des billets, faite le directement via les liens proposés ci-dessus ou en contactant l'établissement. Les commentaires sont publics, par conséquent n'écrivez pas de coordonnées personnelles (téléphone, mail, adresse ...).

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières actus

La mobilité s'accélère à Marseille !
5 Oct 2022
En savoir plus
Découvrez les métiers du BTP avec Euroméditerrannée
5 Oct 2022
En savoir plus
La municipalité de Marseille demande l'encadrement des loyers
3 Oct 2022
En savoir plus
Où sortir à Marseille ce week-end ? (du 5 au 9 octobre 2022)
3 Oct 2022
En savoir plus
COUPE DU MONDE DE FOOTBALL 2022 : La Ville de Marseille ne diffusera pas les matchs sur écran géant
3 Oct 2022
En savoir plus
Les secrets de l'Hôtel-Dieu !
30 Sep 2022
En savoir plus
5 anecdotes sur Bernard Tapie
30 Sep 2022
En savoir plus
Où sortir à Marseille en octobre 2022 ?
29 Sep 2022
En savoir plus