Une exposition immersive sur la chapelle Sixtine de Michel-Ange à Marseille !

ActuArtCultureDécouverte Une exposition immersive sur la chapelle Sixtine de Michel-Ange à Marseille !

Après Londres, New-York, Vancouver ou encore Lyon et Bordeaux, c’est à Marseille que s’installe l’exposition « La chapelle Sixtine de Michel-Ange ». C’est le Palais de la Bourse qui accueille l’exposition à partir de 6 février 2023 et pendant trois mois minimum. 5000 entrées ont déjà été réservées pour le mois de février. On vous dit tout sur cette exposition.

Qui est Michel-Ange ?

Michel-Ange est considéré comme un génie de la Renaissance Italienne. C’est avant tout un sculpteur de marbre mais il est aussi célèbre pour avoir été peintre au Vatican notamment au sein de la chapelle Sixtine. Michel-Ange est originaire de Caprese, une petite commune située non loin de Florence. Né en 1475, il est le fils d’un magistrat de Caprese. Sa mère est décédée alors que Michel-Ange était très jeune, laissant son mari seul avec 5 enfants. C’est chez sa nourrice, fille d’un tailleur de pierre que Michel-Ange découvre le monde de la sculpture.

À l’âge de six ans, il apprend à dégager des blocs de pierre dans une carrière. C’est une expérience qu’il juge lui-même comme étant à l’origine de son art. Plus tard, il va à l’encontre de l’avis de son père et de ses oncles réfractaires à l’art. Il s’engage pour trois ans en tant qu’apprenti chez Domenico Ghirlandaio, peintre Florentin. Très impressionné par le travail de son jeune apprenti, Ghirlandaio le recommande à Laurent de Médicis, maître de Florence qui le place dans un atelier de sculpture. Laurent de Médicis devient le premier mécène de Michel-Ange.

C’est avec cette expérience que Michel-Ange se promet de devenir sculpteur. Contrairement à beaucoup de ses contemporains, Michel-Ange accède à une gloire précoce. Il réalise l’une de ses premières œuvres notables à l’âge de 24 ans. Il s’agit d’une pietà (une sculpture de la Vierge Marie en douleur, tenant le corps du Christ sur ses genoux avant sa mise au tombeau). Elle se trouve dans la basilique Saint-Pierre du Vatican à Rome. À la fois peintre, sculpteur et architecte, Michel-Ange est l’auteur de nombreux chefs-d’œuvre dont les fresques du plafond de la chapelle Sixtine. Ce sont ses fresques qui font l’objet de l’exposition du Palais de la Bourse.

L’histoire des peintures de la chapelle Sixtine

L’artiste était surtout reconnu en tant que sculpteur lorsque le pape Jules III lui demande de réaliser la décoration du plafond de la chapelle Sixtine. Pour Michel-Ange c’est un énorme défi. Il se définit lui-même en tant que sculpteur et ne pense pas que la peinture soit un art qui lui soit adapté. Pourtant il accepte le projet et plus incroyable encore le réalise seul alors que la tâche est monumentale ! Il a fallu peindre 1000 mètres carrés.

Michel-Ange travaille sur le plafond de la chapelle Sixtine de 1508 à 1512. Les fresques représentent toutes des scènes de l’Ancien Testament. Le plafond se compose de 9 panneaux divisés en trois sections : la Création, le jardin d’Eden et le Déluge. L’une des scènes les plus célèbres est celle de la création d’Adam. Elle le représente flottant dans le ciel, face à Dieu qui lui accorde le don de la vie avec son doigt tendu.

En décorant la chapelle Sixtine, Michel-Ange a fait figurer sur ses fresques beaucoup de personnages féminins et masculins entièrement nus. Une nudité qui a suscité de nombreux débats. « Ce qui convient à un bain public ou à un bistrot n’est pas de mise dans une chapelle du pape ! » aurait un jour déclaré Blaise de Cesena, le maître de cérémonie du pape Paul III. À cette époque, cela faisait des années que les plafonds de la chapelle Sixtine avaient été terminés mais Michel-Ange était en train de travailler sur une peinture du Jugement Dernier qui devait décorer le mur du fond de l’autel. Pour se venger, Michel-Ange aurait donné à Minos, le juge des Enfers le visage de Blaise de Cesena. L’ecclésiastique a tout de même obtenu gain de cause. Plus de trente personnages du tableau ont vu leurs parties génitales recouvertes au fil des siècles !

En quoi consiste cette exposition ?

L’exposition « La chapelle Sixtine de Michel-Ange » vous propose de découvrir l’histoire de ces fresques qui figurent parmi les œuvres les plus importantes de l’art Occidental. Cette exposition est organisée par la plateforme de divertissement et de loisirs Fever en collaboration avec le producteur d’exposition Special Entertainment Events. C’est à cette entreprise que nous devons de célèbres expositions consacrées à Star Trek, au Titanic ou encore à Frida Kahlo !

Vous pourrez vous promener dans le Grand Hall du Palais de la Bourse. Il vous suffira de lever les yeux vers le plafond du palais pour y découvrir la chapelle Sixtine et les œuvres de Michel-Ange. Au total, ce sont 34 reproductions qui s’installent au Palais de la Bourse. Ces reproductions vous permettront d’admirer en détail les différentes peintures du plafond de la chapelle Sixtine ainsi que celle du Jugement Dernier placée sur le mur derrière l’autel. Les fresques sont reproduites grâce à un procédé d’impression haute définition. Les fresques ont été imprimées à taille réelle. Le point positif de cette exposition ? Vous verrez les fresques de beaucoup plus près que si vous les contempliez dans la chapelle Sixtine où elles sont installées sur le plafond à 18 mètres de hauteur ! Cela permet aux visiteurs de découvrir les différents détails de ces œuvres incontournables !

Chaque œuvre s’accompagne d’une fiche explicative et d’un audioguide. Vous pourrez accéder aux informations que présentent ces deux supports gratuitement grâce à votre smartphone. N’oubliez pas d’apporter vos écouteurs car l’exposition sera accessible seulement sur smartphone. C’est un plus par rapport à la visite de la chapelle Sixtine où vous ne pourrez pas accéder à toutes ces infos historiques sur Michel-Ange et ses œuvres. Contrairement aux visiteurs de la chapelle Sixtine, vous aurez le droit de prendre des photos des œuvres !

Quelques informations pratiques sur l’exposition « La chapelle Sixtine de Michel-Ange »

L’exposition « La chapelle Sixtine de Michel-Ange » s’installe au Palais de la Bourse à partir du 6 février 2023 et restera en place pendant trois mois minimum. Pour y assister, rendez-vous au numéro 9 de la Canebière. Au niveau des tarifs, les visites simples sont accessibles au tarif de 13 euros pour un adulte, 10,50 euros si vous bénéficiez d’un tarif réduit (jeune de plus de 12 ans, senior, demandeur d’emploi, étudiant, détenteur du City Pass Marseille) et 8,50 euros pour les groupes de minimum 5 personnes. Les entrées sont gratuites pour les enfants de moins de 12 ans.

Pour visiter l’exposition, vous aurez également le choix entre deux packs :

  • Le pack souvenir. Ce pack inclut l’entrée et l’accès aux fichiers de l’audioguide. Vous repartirez avec une affiche en format A3 et le livret de l’exposition à récupérer à la boutique. Ce pack est vendu 18 euros en tarif adulte et 15 euros en tarif réduit.
  • Le pack premium. Ce pack comprend tous les éléments qui figurent dans le pack souvenir ainsi qu’un encas et une boisson que vous pourrez choisir parmi trois propositions au restaurant 1860 le Palais (situé dans l’enceinte du Palais de la Bourse). Ce pack est vendu 21 euros en tarif adulte et 18 euros en tarif réduit.

Vous pouvez retrouver le lien de la billetterie juste ici. Pour visiter l’exposition, il faudra compter environ 1h15-1h30. L’exposition ouvre du lundi au vendredi de 10h30 à 20h00 (les portes ferment à 18h00). Les samedis et dimanches, l’exposition ouvre de 9h30 à 20h30 avec une dernière entrée possible à 18h30.

Auteur de l'article :
Emma Antosik
Copyright 2023 Tarpin bien
Attention ! Les commentaires ne sont pas forcément vus par les établissements et événements. Si vous souhaitez réserver ou acheter des billets, faite le directement via les liens proposés ci-dessus ou en contactant l'établissement. Les commentaires sont publics, par conséquent n'écrivez pas de coordonnées personnelles (téléphone, mail, adresse ...).

1 Commentaire

  1. Planel

    Bonjour intéressant mais personne n explique pourquoi les couleurs sont fort différentes de la Vraie Chapelle.
    Un peu chère l entrée.
    Dans la salle vidéo règne une vilaine odeur.
    Mais c est intéressant.
    Sauf l après midi ou j ai voulu visiter et où l expo à été privatisée par une personnalité, sans prévenir….

    Réponse

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières actus

RTL2 Marseille et le Tarpin Bien vous invitent au concert complet d’Angus & Julia Stone !
En savoir plus
ORANGE VELODROME : MEGA CONCERTS, LA LISTE S'ALLONGE ENCORE !
En savoir plus
Que faire à Marseille ce week-end ? (du 23 au 26 mai)
En savoir plus
MX MARSEILLE DEVIENT MAISON YELLOW
En savoir plus
Le festival culture debout est de retour pour une 4ème édition
En savoir plus
Le meilleur guide d'escalade dans le 13
En savoir plus
Inauguration de la guinguette Chez Mano
En savoir plus
Que faire à Marseille ce week-end ? (du 15 au 19 mai)
En savoir plus