Les grands changements urbains Marseillais partie 3

Le 9 Jan 2022Découverte Les grands changements urbains Marseillais partie 3

Nous vous emmenons pour un petit saut dans le temps à la découverte de plusieurs nouveaux lieux emblématiques de Marseille qui ont bien changé depuis le début des années 2000.

La rue de Rome

La rue de Rome a bien changé depuis le début des années 2000 ! Vous empruntez peut-être quotidiennement la ligne T3 du tramway qui relie Castellane à la Joliette en passant par la rue de Rome. Même si ce n’est pas le cas, vous avez bien du mal à imaginer la rue de Rome, l’une des artères commerçantes les plus passantes du centre-ville, sans son tramway. Pourtant, cette ligne n’est inaugurée que depuis le 30 mai 2015 après 3 années de travaux. Avant, le paysage de la rue de Rome était bien différent. Si avec le tramway, la rue laisse aujourd’hui la part belle aux piétons et aux moyens de transport doux, autrefois c’était la voiture qui prédominait sur cet axe ! Désormais la voiture n’est autorisée que sur une petite portion de la rue entre Castellane et la préfecture.

L’esplanade de la Major

Le 22 août 2016, l’esplanade de la Major dévoile son nouveau visage : une esplanade entièrement piétonne côté littoral propice à la détente et aux promenades ! Vous avez du mal à vous rappeler à quoi ressemblaient les abords de la Major avant ? C’est probablement parce que son chantier a duré 16 ans !

Nous remontons le temps jusqu’en 1995. À cette époque, la Joliette est un quartier peu dynamique, et la Major est coincée entre les bretelles d’accès à l’autoroute d’un côté et des parkings plus ou moins sauvages.  À cette époque, le MuCEM tel qu’on le connaît n’existe pas encore et les Marseillais n’ont aucun accès à la mer de ce côté de la ville. En décembre 2000, Euroméditerranée est désigné comme maître d’œuvre pour réaliser l’aménagement d’un véritable espace aux abords de la cathédrale. La première phase du projet commence par détruire la passerelle d’autoroute qui longeait autrefois la Major et de la remplacer par le tunnel de la Joliette. Les travaux de l’esplanade débutent en 2006. La circulation automobile côté littoral est déviée en double voie vers l’hôtel de police. La place est enfin dégagée et dotée d’un véritable espace de détente avec un balcon sur la mer et des arbres qui redonnent à la Major la superbe qu’elle mérite !

Le rond-point du Prado

Au cours des années 2010, c’est le rond-point du Prado qui se refait une beauté ! À l’époque, le boulevard Rabatau est en pleine requalification, le tunnel Prado-Sud est en train d’être construit et surtout les travaux d’agrandissement et de couverture du stade Vélodrome battent leur plein. C’est tout un quartier qui est en pleine mutation et face à toutes ces rénovations, le rond-point du Prado fait à l’époque pâle figure ! Le chantier est lancé en janvier 2015. L’objectif de ces travaux de rénovation est de laisser une plus grande place aux piétons et aux cyclistes sur ce rond-point. Le projet vise également à supprimer la voie directe qui permettait de relier le boulevard Michelet à l’Avenue du Prado (direction Castellane) en passant par le centre du rond-point ! Cette voie est remplacée par un véritable terre-plein qui donne enfin au rond-point du Prado une allure digne de ce nom ! Enfin, grâce aux espaces piétons aménagés tout autour du rond-point, le parc Chanot dispose enfin d’une véritable entrée. Des kiosques et des snacks ont également été aménagés. Le nouveau rond-point est inauguré en décembre 2015. Sa rénovation aura coûté 5,6 million d’euros.

Le bas de la Canebière

Voilà l’une des transformations urbaines les plus récentes de Marseille : la piétonisation du bas de la Canebière et des abords du Centre Bourse ! Depuis 2017, la Ville de Marseille a lancé un vaste projet de requalification de son centre-ville. L’une des phases de ce projet consiste à redonner ses lettres de noblesse à la Canebière en faisant du bas de la célèbre artère un espace entièrement piéton avec des pistes cyclables aménagées. Les travaux sur la Canebière ont débuté en juillet 2019. L’objectif ? Réduire la pollution aux abords du Vieux-Port et rendre le quartier plus agréable. Les abords du Centre-Bourse (notamment autour du Palais de la Bourse) ont également été piétonnisés en grande partie et une piste cyclable longe désormais le jardin des vestiges, situé rue Henri Barbusse. Le bas de la Canebière est entièrement piéton depuis le début de l’année 2020. Les travaux aux abords du Centre-Bourse se sont poursuivis au fil des mois pour lui donner le visage qu’on lui connaît aujourd’hui.

La L2 et le parc de la Moline

La L2, c’est probablement l’un des plus grands chantiers de notre époque à Marseille ! Le projet de créer une rocade périphérique permettant de relier l’autoroute Nord (A7) et l’autoroute Est (A50) a commencé en 1993. Cependant, le projet a été plusieurs fois repoussé et les travaux ne commencent réellement qu’en 2009. La L2 a été l’objet de nombreux désaccords notamment dans les quartiers qu’elles devaient traverser : elle a entraîné la destruction de nombreuses habitations et jardins et les riverains voyaient d’un mauvais œil l’arrivée des nuisances sonores et de la pollution dans leurs quartiers jusque-là preservés du trafic routier.

Dans le 12e arrondissement, non loin du quartier de la Fourragère entre l’avenue Montolivet et la rue Kaddouz, riverains et associations se mobilisent contre la L2. C’est ainsi que le parc de la Moline, au départ simple petit parc privé, est agrandi pour devenir un éco jardin de 11 hectares construit tout en long ! Véritable poumon vert des quartiers Est de Marseille, le parc de la Moline a été créé pour dissimuler la L2. Ce tronçon de la rocade a finalement été installé en souterrain et la place libérée à l’extérieur a permis la création du parc de la Moline ouvert depuis septembre 2005. Le tronçon de la L2 qui passe sous le parc a quant à lui été inauguré en 2016 !

Une chose est sûre, l’arrivée de la L2 et du parc de Moline ont considérablement modifié le paysage du quartier !

Les archives et bibliothèques départementales Gaston Defferre

Les archives départementales Gaston Defferre ont été inaugurées en 2006. C’est l’une des premières constructions publiques initiées par Euroméditerranée. C’est en 2000 que le conseil général des Bouches du Rhône décide la construction de nouvelles archives et souhaite également déplacer au même endroit la bibliothèque départementale. Les archives étaient précédemment situées dans le 6e arrondissement de Marseille, rue Saint-Sébastien mais l’espace était devenu trop étroit. Deux terrains situés dans le troisième arrondissement de Marseille sont alors mis à disposition pour la construction de deux bâtiments abritant les archives et la bibliothèque. Après tout, quoi de mieux que le futur quartier d’affaire d’Euroméditerranée pour accueillir les futures archives de la ville ?

Bien entendu, si vous vous êtes déjà rendus aux archives de Marseille, vous savez qu’il n’y a en réalité qu’un seul bâtiment et non deux. En effet, plutôt que de faire deux bâtiments reliés l’un à l’autre, l’architecte Corinne Vezzoni, qui a été en charge des plans du bâtiment propose de construire un seul et même édifice occupé par les deux services. L’idée est approuvée. C’est la première fois en France que les archives départementales occupent le même espace qu’une bibliothèque. Un “jardin de lecture” adossé au bâtiment est ouvert la même année. 

Le quartier Euromed Center

Le quartier Euromed Center est aujourd’hui un quartier incontournable de la vie Marseillaise. Il se situe après les Docks, en face de la salle de spectacle du Silo et regroupe un cinéma (le cinéma Europacorp la Joliette), un jardin public, différents restaurants, des immeubles avec des bureaux ainsi que des hôtels luxueux et un parking souterrain. Pourtant, c’est un quartier qui avait un tout autre visage au début des années 2000. Coincé entre le port autonome de Marseille et la ville, un grand parking à ciel ouvert était autrefois installé à l’emplacement de ce quartier. Avec la construction de ce quartier, la volonté d’Euroméditerranée était de mettre en valeur le littoral Marseillais et d’unifier la ville de Marseille, sa façade maritime et son espace portuaire. La construction d’Euromed Center a débuté en juin 2012. Le quartier est officiellement achevé en juin 2019 avec l’inauguration du cinéma Europacorp.

Bonus : Le réaménagement futur de la place Castellane avec le prolongement du tramway

Cet article qui revient sur les grands changements urbains qui ont eu lieu à Marseille entre le début des années 2000 et nos jours et l’occasion d’évoquer un projet urbain qui verra le jour dans les prochaines années : La requalification de la place Castellane ! Des travaux sont en cours à Castellane depuis le 3 janvier 2022. Si Castellane va bientôt changer de visage, c’est parce que la ligne T3 du tramway va être prolongée. Elle permettra aux Marseillais de relier le quartier du Capitaine Gèze dans le 15e arrondissement à la Gaye dans le 9e arrondissement de Marseille d’ici 2025. Ce projet d’extension est l’occasion de réaménager totalement le quartier de Castellane. La place ne sera bientôt plus un rond-point mais un espace entièrement piéton organisé autour de la fontaine Cantini. Les palmiers actuellement installés sur la place devraient disparaître et être remplacés par deux rangées d’arbres qui permettront aux terrasses des restaurants et cafés de la place de bénéficier de plus d’ombre. Les automobilistes pourront circuler dans les deux sens sur un axe unique entre le boulevard Baille et l’avenue du Prado.

Vous avez raté nos anciens articles retraçant les différents grands changements urbains de Marseille ? Retrouvez-les juste ici :

Auteur de l'article :
Emma Antosik
Copyright Tarpin bien
Attention ! Les commentaires ne sont pas forcément vus par les établissements et événements. Si vous souhaitez réserver ou acheter des billets, faite le directement via les liens proposés ci-dessus ou en contactant l'établissement. Les commentaires sont publics, par conséquent n'écrivez pas de coordonnées personnelles (téléphone, mail, adresse ...).

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières actus

La municipalité de Marseille demande l'encadrement des loyers
3 Oct 2022
En savoir plus
Où sortir à Marseille ce week-end ? (du 5 au 9 octobre 2022)
3 Oct 2022
En savoir plus
COUPE DU MONDE DE FOOTBALL 2022 : La Ville de Marseille ne diffusera pas les matchs sur écran géant
3 Oct 2022
En savoir plus
Les secrets de l'Hôtel-Dieu !
30 Sep 2022
En savoir plus
5 anecdotes sur Bernard Tapie
30 Sep 2022
En savoir plus
Où sortir à Marseille en octobre 2022 ?
29 Sep 2022
En savoir plus
Où sortir à Marseille avec les minots (vacances de la Toussaint 2022)
29 Sep 2022
En savoir plus
Où sortir à Marseille pour halloween 2022 ?
29 Sep 2022
En savoir plus